Matadi : le calvaire des familles militaires venues de l’Est à la recherche de leurs époux

Matadi : le calvaire des familles militaires venues de l’Est à la recherche de leurs époux
Partagez
 
 

familles militaires en route pour Muanda/Infobascongo

Lassées de vivre difficilement, des familles militaires en provenance de l’Est de la Rd Congo voyage depuis près d’un mois et demi à la rencontre de leurs époux d’anciens militaires du Congrès national pour la défense du peuple (Cndp ) en plein brassage à la base militaire de Kitona à la cité côtière de Muanda.

Arrivées ce mardi tôt matin à Matadi, elles ne savent pas continuer la route faute des moyens. 6 heures, ce matin de mai, un spectacle particulier se vit à proximité de Elf, une station d’essence à Kinkanda. 15 Femmes et une dizaine d’enfants en bas âges visiblement fatigués et inquiets ne sachant à quel saint se vouer sont assis à même le sol. En haillons dégageant une odeur fétide, ils étaient visiblement malnutris. Autour d’eux, des bidons, mousses, ustensiles…’’ Nous devons retrouver nos époux à la base de Kitona mais sans argent nous ne savons plus progresser’’, se lamente une femme portant un nourrisson dans les bras.

C’est depuis près d’une semaine qu’ils ont quittés Butembo, Beni et Widja. ‘’ Nous ne pouvions plus supporter de vivre démunis avec les enfants voilà pourquoi, ils nous fallait rejoindre nos époux’’, explique telle. Avec le peu d’argent qu’ils avaient, ils ont atteint Kisangani par route. De là, ils ont pris un navire de fortune pour atteindre Kinshasa. Désargentés, ils ont bénéficié de la largesse d’un chauffeur qui les a pris à bord d’un véhicule conteneurs. Mais, les femmes n’oublient pas le calvaire qu’elles ont vecu. ‘’ Nous avons perdu 13 enfants à cause de la maladie et de la faim’’, regrette une femme entrain de téter son nourrisson. Jusque là, ces familles n’ont pas encore trouvé l’aide nécessaire.

Seules de rares personnes de bonne foi à l’instar du responsable de Elf leur a remis un peu d’argent.

Pour l’heure,ils sont entourés des curieux qui les prennent en pitié.

les familles des militaires entourées des curieux/Infobascongo

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.