Matadi : deux maisons détruites au cimetière de Kinkanda

Partagez

Grâce à la pression sans relâche des habitants de Matadi à 365 Km de Kinshasa, la mairie a  démoli deux constructions anarchiques sur le cimetière de Ngadi I et II à Kinkanda. Des profanateurs ont aussi été arrêtés.

Deux maisons ont été démolies hier. Plusieurs habitants sont venus prêter mains fortes à l’équipe de la mairie. Depuis plusieurs années, ils se sont toujours insurgés contre la profanation du cimetière de Ngadi I et II dont. Le dernière personne à y être enterrée date d’il y a trois ans. Pendant que des personnes construisent, des ossements et vêtements des morts sont visibles. Hier, sept profanateurs ont été appréhendés par la police. Ils ont fait savoir que c’est auprès des chefs coutumiers de Soya, village urbano-rural de Matadi qu’ils ont acheté ces espaces. Pour Didier Mabueni de la société civile du Bas-Congo,’’ les vendeurs et acheteurs doivent subir la rigueur de la loi qui qu’ils soient . Sinon, le 1er août, journée dédiée aux morts, nous agirons autrement’’, a-t-il prévenu.

Maire de Matadi, Jean-Marc Nzeyidio a dégagé lui aussi sa volonté de voir les profanateurs punis. ‘’ Nous avons sensibilisés les habitants mais beaucoup se sont entêtés. Maintenant, il est question d’utiliser le fouet’’, a-t-il dit.

Mais, ils sont nombreux à s’être déjà installés dans ce cimetière. Didier veut que la loi soit respectée.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.