Bas-Congo : que de piratages des courriels d’internautes

Bas-Congo : que de piratages des courriels d’internautes

Plusieurs courriels des habitants du Bas-Congo sont entrain d’être trafiqués ces derniers temps par des Ouest Africains. Ces derniers cherchent à profiter de l’ignorance des internautes.

drapeau de pirate en ligne/photo Internet

Par le courriel d’une autorité du gouvernement provincial, un vrai faux Yukula, Député provincial de la circonscription de Mbanza-Ngungu dans le district des Cataractes demandait un soutien financier de 1500$. Il faisait savoir qu’il se retrouvait en Côte d’Ivoire malade et qu’il en avait vachement besoin. Il avait indiquait par quel banque lui faire parvenir cet argent. Cette haute autorité a failli mordre. ‘’ Je voulais vraiment l’aider parce que c’est un homme correct et surtout qu’il ne demande jamais’’, relève-t-elle. Voulant quand même vérifier, il lui a été dit que ce député se reposer dans son fief électoral.

Quelques semaines plutôt, c’est le courriel de John Mavambu qui l’a été. L’arnaqueur faisait lui aussi savoir qu’il se trouvait en Côte d’Ivoire et que sa valise avait été volée. Démuni, il sollicitait un prêt urgent de 1000$. Ayant été saisi par ses correspondants, il a changé de courriel. Beaucoup d’habitants sont victimes de cette situation.

Autrefois, c’était sous forme de loterie gagnée, des dons légués par des personnalités ou de sollicitation des relations amoureuses que ces Ouest Africains le plus souvent opèrent. Bien d’habitants du Bas-Congo ont été pris dans le filet dont des pasteurs. Bien qu’ils continuent avec ce manège, ils ont aussi opté pour le piratage des courriels.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.