Bas-Congo : les Pays-Bas offrent des opportunités au secteur privé de se développer

Bas-Congo : les Pays-Bas offrent des opportunités au secteur privé de se développer

Robert Van Embden,Ambassadeur des Pays-Bas/Infobascongo

Pour promouvoir la relance économique de la Rd Congo, les Pays –Bas  met à la disposition de Petites et moyennes entreprises(Pme) de ce pays des programmes d’assistance et de l’aide. Les membres de la Fédération des entreprises du Bas-Congo au Sud-Ouest de Kinshasa viennent d’en être informés à l’hôtel Vivi Palace de Matadi par l’Ambassadeur de ce pays.

Parmi ces programmes  qui visent le développement du secteur privé: le ‘’Matchmaking facility(Mmf)’’ qui assure une assistance gratuite aux Pme leur permettant de trouver un partenaire aux Pays-Bas à travers le Nl Evd International, son agence gouvernemental. Dès que celle-ci arrache un partenariat réalisable, la Pme bénéficie de 5000 euros qui lui permettront de s’adresser à un bureau conseil aux Pays-Bas.

Disponible depuis février 2011, elle exige que l’entreprise soit gérée par des Congolais, qu’elle existe depuis 2 ans avec au moins 10 employés et qu’elle soit financièrement solide.

 Le deuxième programme est le ‘’Private sector investment programm(Psi)’’. ‘’Il est très bien indiqué pour la Rd Congo, pays post-conflit car son accessibilité a été allégée’’, rassure Wilanga-E.Francis de l’Ambassade des Pays-Bas en Rd Congo.

L’entreprise locale doit travailler en partenariat avec une entreprise Hollandaise. Pendant qu’elles apportent 40%, le Psi subventionne à hauteur de 60% leur budget d’investissement non remboursable. Le minimum est de 250.000 euros tandis que le maximum est de 1.500.000 euros. Le projet de 2 ans qui concerne tous les domaines doit être une activité non encore réalisée dans le milieu, créateur d’emplois avec effets d’entraînements, rentable, qui doit transférer les nouvelles technologies…C’est déjà le cas avec ‘’Biscuitery Baobab Boma’’ dans le Bas-Congo. En phase d’installation, cette biscuiterie a déjà crée une cinquantaine d’emplois. Plus de 900 mamans y seront impliquées indirectement.

Le ‘’Pum Netherlands senior experts’’, lui, est un programme qui conseille dans tous les domaines des entreprises qui n’ont pas de moyens de s’offrir  les services d’un consultant.

Opérateurs économiques satisfaits

Ambassadeur des Pays-Bas en Rd Congo, Robert Van Embden qui a demandé aux membres de la Fec provinciale de s’intéresser à ces programmes a relevé que,’’ c’est pour accompagner le Bas-Congo à la relance économique, contribuer à la création de l’emploi…’’. Ces opérateurs économiques ont été très satisfaits. ‘’ Je suis très intéressé car, il y a pas de développement sans protection de l’environnement ,contre la pollution étant donné que partout où on exploite, il y a des déchets’’, a déclaré Esaie Kapenga, Administrateur directeur général de l’Odt, société écologique.

Maurice Landa, Président des hôteliers est content de l’opportunité qui va permettre la formation des membres de sa corporation.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.