Bas-Congo : le journaliste célestin Kashala en prison se sent abandonné par ses confrères

Célestin Kashala, journaliste de la radio bangu à kimpese dans le district des Cataractes au Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa croupit à la prison centrale de Matadi. Il regrette d’être abandonné par ses confrères.

C’est depuis le 2 janvier qu’il a été transféré au camp Molayi après avoir passé 1o jours dans les cachots des services spéciaux et du parquet. Depuis, il n’a reçu la visite que de deux journalistes. ‘’ Je suis abandonné par mes confrères’’, regrette-t-il. Célestin Kashala est davantage triste quand il parle de Journaliste en Danger (Jed), section du Bas-Congo. ‘’ Il pouvait passer m’entendre au lieu de dire que j’ai été arrêté pour avoir fait la politique’’, larmoie-t-il presque.

Les médias du Bas-Congo ne parlent presque pas de son arrestation. Sa propre  chaîne a été conseillée de ne pas en parler selon une source. ‘’ C’est un dossier politique surtout qu’il n’a pas été arrêté dans l’exercice de sa fonction’’, a-t-elle relevée.

Kashala est poursuivi pour ‘’ incitation de la population à la révolte le jour de la prestation de serment de Tshisekedi ,à saccager le siège du Pprd,le parti présidentiel mais aussi pour avoir lancé une pierre à Dominique Nsimbi,président de ce parti à Kimpese.’’ Ce qu’il continue de rejeter.

Quinze autres habitants de Kimpese sont détenus avec lui au camp Molayi.

Par Hélène Sodi,Stagiaire

One Response to "Bas-Congo : le journaliste célestin Kashala en prison se sent abandonné par ses confrères"

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.