Bas-Congo : médias communautaires et société civile ensemble pour l’intérêt des habitants

Bas-Congo : médias communautaires et société civile ensemble pour l’intérêt des habitants
Partagez
 
 

Lancement du projet Remacob et société civile à Mbanza-Ngungu/Infobascongo

Free Press Unlimited, une ong Hollandaise vient d’obtenir un financement en faveur du Réseau des médias associatifs et communautaires du bas-congo (Remacob). Objectifs : garantir l’accès de la société civile dans leurs médias et favoriser l’émergence progressive d’une culture de service public dans ces mêmes médias.

 Le Remacob a lancé hier à Mbanza-Ngungu dans les districts des Cataractes ce projet. ‘’ Les Ong trouvent parfois un tabou de vulgariser ce qu’elles font au profit des communautés. Nous entamons cette expérience comme elles (Ong) et les nous concourons pour leurs bien-être’’, a fait savoir Lewis Nzita, président du Remacob.

Le premier financement  que le Remacob l’a obtenu auprès de France Expertise Internationale en faveur en 2009. Il a consisté à publier un feuillet de ce réseau et à produire des émissions intitulées : ‘’ Bas-Congo pour la paix ’’. Celui se focalise sur : ‘’le rôle et relation des médias et la société civile du Bas-Congo’’

Vice-Président de la société civile du Bas-Congo, Didier Mambueni se réjouit de ce projet.’’ Nous sommes un pays pauvre où l’intoxication est forte. La société civile qui est très écoutée peut donner la vraie information. En tout cas, cela cadre avec les objectifs du millénaire’’, soutient-il.

Lewis Nzita a demandé aux 27 radios et 10 télévisions communautaires du Bas-Congo de s’impliquer pour la réussite du projet qui durera 12 mois. L’accès de la société civile dans ces médias est gratuit.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.