Nzanza :  »rendre le fœtus à qui de droit »

Nzanza :  »rendre le fœtus à qui de droit »
Partagez

hôpital de Kiamvu/Infobascongo

Un papa fou de rage à cause l’abandon dont est victime sa fille par son amant a créé un scandale hier à Odimba, un quartier de la commune populeuse de Nzanza à Matadi. Il a déposé devant la porte de la maison de la famille de l’amant, un cercueil contenant un fœtus de sept mois, celui de sa fille qui venait de faire une fosse couche à l’hôpital général de référence de Kiamvu.

Un cercueil avec fœtus déposé devant la maison des parents de R.L, un jeune de 20ans, c’est événementiel à Matadi, capitale du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa. Les habitants visiblement ahuris n’en revenaient pas. Mais, Jules Mukenge, père de C.M, 16 ans n’a pas manqué d’explications. ‘’ Non seulement qu’il a abandonné ma fille, il a aussi refusé d’inhumé ce fœtus’ ’, expliquait-il enragé.

Pris de peur, le père de R.L a recouru à Nour Lukombo, Bourgmestre de Nzanza qui s’est occupé de l’inhumation. ‘‘Il fallait porter plainte au parquet ou recourir à la police de proximité au lieu de poser un tel acte.’’, a-t-il condamné.

L’affaire est portée en justice.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.