Matadi : radié de son parti, José Nzau veut travailler pour le Congo

Matadi : radié de son parti, José Nzau veut travailler pour le Congo

José Nzau à gauche de Tshisekedi lors d'un point de presse à Matadi/Infobascongo

José Nzau, élu de Matadi est parmi les 33 députés de l’Union pour la démocratie et le progrès social(Udps) radiés par leur président national pour avoir accepté de siéger à la chambre basse. Pour lui, il y siège pour servir sa nation.

‘’ Lorsqu’on est élu, on ne sert pas seulement son parti politique mais toute la nation’’, se défend José Nzau.

Etienne Tshisekedi, président de l’Udps qui se considère comme président élu légitimement à la présidence de la république avait ‘’annulé’’ les élections du 28 novembre 2011 pour ‘’graves irrégularités et fraudes’’. La déclaration politique de la présidence de ce parti du 11 avril constate l’autoexclusion de tous ses membres élus qui ont accepté de siéger à l’assemblée nationale. ‘’ Elle a décidé leur radiation u fichier des membres et précise qu’ils ne peuvent pas parler, écrire ou représenter  l’Udps’’

Du côté des autres membres, ils se rallient à la décision de la direction du parti. ‘’ Il devait suivre le mot d’ordre. Ils sont entrain de siéger pour leurs propres poches’’, accuse Martin Mboko, secrétaire provincial de l’Udps.

Néanmoins, José Nzau maintient sa position : ‘’Notre façon de travail dans cette assemblée nous donnera raison.’’

Par Hélène Sodi, Stagiaire

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.