Matadi : trois cas de choléra suspectés

Matadi : trois cas de choléra suspectés
Partagez

HG de Kinkanda/Infobascongo

A cause du manque de sensibilisation, le choléra pourrait être présent à Matadi, capitale du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa. Trois cas suspects viennent d’être observés dans la zone de santé de Nzanza, un quartier populeux de la ville.  Si cela se confirme, ce cas  ne fera qu’ alourdir le nombre des personnes victimes de cette maladie.

Les trois patients suspectés de cholera sont internés à l’hôpital général de référence de Kinkanda. Ils habitent le quartier Kapu. Selon Jean-Marc Nzeyidio, le maire, ils présentent tous les signes du choléra. Ce que confirme un médecin.

Néanmoins, les échantillons ont été envoyés à l’Institut national des recherches biomédical à Kinshasa. Si ces cas sont avérés, ils porteront à plus de 300 le nombre de malades atteints par le cholera au Bas-Congo.

C’est en janvier à Muanda, cité frontalière avec l’Angola que  le premier cas de choléra a été détecté. Le gouvernement a invité les habitants à la salubrité.

Selon un anonyme, le manque de sensibilisation est la cause de la présence de la maladie à Matadi. Il signale que les moyens demandés au gouvernement provincial pour ce faire n’ont jamais été débloqué.

Hier, Nicola Mabeka, le ministre provincial de la Santé a réuni le maire, la société civile, le médecin inspecteur provincial, le directeur provincial de la Régie de distribution d’eau(REGIDESO), une délégation de l’OMS et de l’UNICEF. Ils ont arrêté des stratégies de lutte contre cette maladie. Il a  notamment été demandé à la REGIDESO de veiller à la desserte régulière de l’eau.

Du côté de l’OMS, elle a déjà mis à la disposition de la province des médicaments.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.