Bas-Congo: Braconnage et coupe de bois menacent la réserve de Luki

Bas-Congo:  Braconnage et coupe de bois menacent la réserve de Luki
Partagez

Forêt de Mayumbe/Infobascongo

A Sekebanza sur la route nationale Matadi-Kinshasa, des jeunes accourent au passage des véhicules pour proposer aux passants de la viande fraîche ou boucanée. Ce sont des produits du braconnage de la réserve du Luki, dans la forêt du Mayombe au Bas-Congo. Malgré les indications marquées sur des pancartes interdisant tout accès à cette réserve protégée, les habitants des villages environnants y pénètrent régulièrement pour chasser des singes, porcs-épics, civettes, antilopes….  « Nous n’avons pas de travail, il n’y a que la chasse qui nous permet de survivre », explique un jeune de Kinzau-Mvuete.

Pourvue d’une large biodiversité et de nombreuses essences rares, Lukini a été classée patrimoine mondial par l’Unesco et constitue avec Dimonika au Congo-Brazza et Cacongo en Angola les trois aires protégées du Mayombe. Mais la proximité de cette forêt avec les ports maritimes de Boma et de Matadi est une aubaine pour les coupeurs des bois qui trouvent là une occasion de vite évacuer les produits frauduleux. D’autre part, les populations autochtones pratiquent l’agriculture sans se soucier de régénérer la forêt.« Ce sont les terres de nos ancêtres, où voulez-vous que nous cultivions si ce n’est pas ici ? », répond à qui veut l’entendre Mathieu Ndungi, un charbonnier de Manterne à 5 km de Boma.

Scandalisée par le volume des arbres coupés, Marie-Josée Niongo Suami, maire de Boma a suspendu le chef de brigade de l’Environnement. « Avec le réchauffement climatique, nous ne pouvons pas accepter un tel comportement. Nous avons intérêt à protéger notre forêt », a-t-elle dit. Et pour lutter contre le braconnage, Deo Nkusu, le gouverneur intérimaire du Bas-Congo a proposé aux jeunes de Kinza-Mvuete l’élevage des rats de Gambie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.