Bas-Congo : ‘’ De l’eau et de l’électricité pour tous !’’

Bas-Congo : ‘’ De l’eau et de l’électricité pour tous !’’
Partagez

 

Les participants aux états généraux de l’eau et l’électricité à Matadi/Infobascongo

Le gouvernement provincial à ouvert les états généraux de l’eau et de l’électricité au flat hôtel Ledya à Matadi. L’objectif est de proposer des pistes de solutions en vue d’améliorer les conditions de vie des habitants du Bas-Congo.

‘’ De l’eau et de l’électricité pour tous !’’, c’est la devise des états généraux de l’eau et l’électricité du Bas-Congo. ‘’ Donnons à la population ce minimum, elle fera le maximum’’, pense Deo Nkusu, le gouverneur intérimaire qui a ouvert les assises.

Malgré le potentiel énorme dont regorge le Bas-Congo en ressources hydriques (fleuve, océan, rivières) et en énergie électrique (barrages hydroélectriques), peu d’habitants ont accès à l’eau potable et l’insuffisance de fourniture en électricité est criante. La Société nationale de l’électricité(Snel) ainsi que la Régie de distribution d’eau(Regideso) qui ont le monopole de la desserte de ces deux denrées sont incapables de les satisfaire.

Selon une étude du cabinet du gouverneur, prélude à ces assises,’’il faut plus de 12 millions de $ pour améliorer et maintenir la desserte en eau et en électricité ce, en six mois’’.

Les participants venus de plusieurs coins de la province dont la plupart sont des intervenants de ces deux secteurs vont enrichir ce travail. ‘’Si ce travail peut accoucher des résolutions réalistes, cela aidera énormément la population et apportera un plus dans la révolution de la modernité’ ’, estime le révérend Muanda Mikiama.

‘’C’est du non sens’’

Néanmoins, ces états généraux qui se clôturent ce vendredi ne sont pas du goût de certains habitants. ‘’ C’est du non sens. L’argent viendra d’où ? C’est de la démagogie.  Nous avons déjà un grand projet avec la banque mondiale de l’ordre de 22 millions de $’’, signale Didier Mambweni, vice-président de la société civile du kongo central. Cependant Deo Nkusu souligne ‘’que ce projet de la banque mondiale qui tarde à se concrétiser ne résoudra pas tout le problème d’eau à Matadi’’.

Wivine Mungazi

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.