Bas-Congo : la 2ème région militaire crie haro sur des soldats fugitifs

Bas-Congo : la 2ème région militaire crie haro sur des soldats fugitifs

officiers militaires et policiers/Infobascongo

La 2ème région militaire recherche les soldats qui ont pris le large sur la route nationale Matadi-Kinshasa. A  en croire le Colonel Isaac Kisebwe, le commandant second en charge des opérations, cité par la presse militaire, ils se rendaient à Gemena à l’Equateur. Ces derniers, la peur au ventre,  croyaient se rendre au front à l’Est.

‘’Je vous demande de mettre la main sur ces fugitifs pour qu’ils soient traduits en justice, a ordonné Isaac Kisebwe. Les militaires sont appelés à servir sous le drapeau dans tous les coins du pays selon l’ordre du chef’’. Pour lui ’’ils se rendaient au 3ème régiment de Gemena à l’Equateur ‘’.

Ces militaires étaient basés à Tombangadio à une trentaine de Km de Matadi où ils ont suivi une formation de trois mois.

Le Colonel Kisebwe a aussi ordonné que soit chassé du camp Redjaf de Matadi, les épouses des militaires en fuite.

Pour l’une d’entre elles ‘’leurs maris ne savaient pas où ils se rendaient ’’. Pour ces derniers, la destination  est: le front à l’Est de la Rd Congo pour combattre le M23.

Pour un  colonel ‘’ c’est une mutation normale car, un militaire ne peut pas faire plus de trois ans dans une même vile d’ après notre règlement ‘’. Cependant, cet argument est battu en brèche par beaucoup étant donné qu’ils sont nombreux à n’avoir jamais été mutés, il y a plus de trois ans.

 »Le rôle d’un militaire,c’est notamment de défendre le territoire national. Si,c’est à cela qu »ils sont invités pour l’huere,ils doivent le faire sans condition »,conclut un autre militaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.