Bas-Congo : Les secrétaires des parquets satisfaits de leur formation

Bas-Congo : Les secrétaires des parquets satisfaits de leur formation
Partagez

Remise des diplômes aux secrétaires des parquets

Clôture de la session de formation sur la gestion pratique des secrétaires des parquets du Bas-Congo à l’hôtel Hirode à Buima à Matadi. Elle a été organisée par l’école de formation et recyclage du personnel judiciaire du ministère de la justice et droits humains. Les apprenants sortent ragaillardis.

‘’Avant je ne savais pas tenir les registres, je le  remplissais mal  et j’allais même déposer des mandats d’arrestations sans savoir que ce n’était pas mon travail. En tout cas, j’ai compris beaucoup de choses’’, se réjouit Bijou  Masamba, secrétaire au parquet de grande instance de Boma à 120 km de Matadi. ‘’Je n’exécuterai plus jamais un mandat d’amener car, j’ai compris que ce n’est pas ça mon travail’’, se repent Jimmy Deke, du parquet de grande instance de Inkisi à 115 km de Kinshasa. Comme eux, leurs 23 autres collègues venus sont contents des acquis de cette formation qu’ils ont suivie pendant 12 jours à Matadi. Ils ont reçu des diplômes.

En mars 2010, la magistrature congolaise a été enrichie de 2000 magistrats. Du coup, les parquets de la république ont aussi recruté le personnel administratif. Parmi eux : des secrétaires.  Malheureusement, non formés, ils commettent beaucoup de fautes. ‘’ Pourtant, un secrétaire de parquet aide les magistrats à bien dire le droit. Quand il n’est pas formé, c’est toute une administration du parquet qui est mise en mal’’, explique Dieudonné Makulu, formateur et secrétaire divisionnaire au parquet général de la république  de Kinshasa-Gombe.

Former de bons administratifs

Coordonnateur du Programme d’appui à la réforme de la justice(Parj), Joseph Mango signale que ‘’l’appui financier de ce projet qui a soutenu cette formation est de la coopération Européenne et Suedoise qui vise notamment d’aider le ministère de la Justice et droits humains à former de bons administratifs’’.

La matière a porté sur :l’ organigramme de secrétaires des parquets et des magistrats du ministère public ,les fonctions administratives et les taches du secrétaire des parquets pendant l’ instruction des dossiers et la détention préventive,  les mandants de justice ,l’ arrestation, la garde à vue ,les dépôts des pièces de détention ,les pièces de détention pour le parquet militaire, la tenue des registres réglementaire, l’exécution des jugement et calcul des pièces . ‘’ Appliquez- les dès votre retour, ne gardez pas ces syllabus sous vos oreillers’’, recommande Dieudonné Makulu.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.