Matadi:Dans 18 mois,une bonne desserte en eau

Matadi:Dans 18 mois,une bonne desserte en eau
Partagez

Deo Nkusu remet le certificat d’enregistrement à Jacques Mukalay ADG de la REGIDESO/Infobascongo

Les travaux d’adduction d’eau à Matadi peuvent désormais commencer. Deo Nkusu,le gouverneur ai a remis ce vendredi le certificat d’enregistrement du site de la rivière Mpozo où seront érigé les installations de la Régie de distribution d’eau(Regideso).

 »Ce projet d’adduction d’eau à Matadi est attendu depuis 2010. Je vous remets ce certificat d’enregistrement. Je partirai de cette province le coeur léger car en matière d’eau ,je pourrai dire que j’ai amélioré les conditions. Que le travail commence »,déclare Deo Nkusu.  » Nous vous exprimons nos remerciements pour les ressources importantes que vous avez mis à disposition. Que d’efforts vous avez déployé. Aujourd’hui,les préalables sont posés et dans 18 mois,nous aurons nos ouvrages réalisés »,se réjouit Jacques Mukalay,administrateur délégué de la Régideso.
A cause de l’expansion de la ville de Matadi et de la vetusté du réseau de la Regideso,l’eau est un casse-tête chinois. Sur plus de 500 000 habitants,seuls 8000 sont abonnés à cette régie. Dans le cadre du projet d’alimentation en eau potable en milieu urbain,la Banque mondiale à débloqué 20 millions de $ pour résoubre ce problème d’eau. Le gouvernement provincial a payé 162 000 $ aux familles qui seront affectées par les travaux,une condition sine qua non pour la réalisation du projet . Il a aussi rendu disponible trois terrains dont celui de Mpozo.

Satisfecit

Future usine de production

L’entreprise portugaise Souza Pedro Agua va ériger des ouvrages de production et de

Future ouvrage de stockage

stockage . Il s’agit d’une nouvelle usine d’une capacité de 1800 m3,de deux chateaux d’eau de 50 m3,de la pose de 15 km de conduite de distribution d’eau et de la réhabilitation du réseau existant.  » C’est une bonne chose cette action car sans eau,nos menages éprouvent d’énormes difficultés »,lance contente Bibiane Makwala,une habitante.  » Il faut que les habitants honorent les factures de la Regideso pour lui permettre de fonctionner normalement »,recommande Deo Nkusu qui remercie la Banque mondiale  »qui s’emploie à améliorer les conditions de vie de la population de Matadi ».

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.