Matadi : Des taximen seuls contre leur assocation et la marie

Matadi : Des taximen seuls contre leur assocation et la marie
Partagez

une avenue du centre commercial de Matadi/infobascongo

Timide grève des chauffeurs de taxi de Matadi ce matin. Leurs revendications ne sont pas précises. Tantôt, c’est l’augmentation de leur salaire parfois, la solidarité envers leurs camionneurs. Et, leur association ainsi que la mairie  ne reconnaissent pas cette grève.

Les habitants de Matadi ont peinés pour se déplacer ce matin. Les taxis se sont faits rares à Matadi. Les chauffeurs ont refusé de travailler. ‘’ Nous voulons que les propriétaires des taxis bénéficient de 5 jours de versement et que  le 6ème jour nous revienne’’, tempête Justin Samba. Le versement des chauffeurs de taxi journalier est de 25 000 FC (25$). Cependant, leur salaire est de 75 $. ‘’ Nous voulons être solidaire à nos collègues chauffeurs des poids lourds’’, explique pour sa part un autre chauffeur. Furieux, ils ont empêché certains chauffeurs de circuler.
Depuis une semaine, les camionneurs sont en grève. Ils réclament l’amélioration de leur salaire et leurs conditions de travail.
Selon Bernard Masaka de l’Association des chauffeurs du congo(Acco) ‘’ces raisons ne sont pas fondées et cette grève n’a pas respecté la procédure’’. ‘’ C’est une simple panique’’, pense Jean-Marc Nzeyidio, le maire.
D’autres chauffeurs boudent ce mouvement. ‘’ Ce sont des aventuriers. Qu’ils nous laissent travailler pour nourrir nos enfants’’, lance l’un d’entre eux. Les vitres de son véhicule ont été vandalisées par les grévistes.
Beaucoup ont repris de travailler.

Par Rosianne Nduli

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.