Matadi : Premier mariage d’un couple de sourds-muets à la commune de Mvuzi

Partagez

Pour une première fois, un mariage entre deux malentendants est enregistré ce vendredi à la commune de Mvuzi à Matadi. Le message du bourgmestre leur est transmis en langue des signes. Ce qui étonne.

‘’ Je prends l’engagement d’épouser Rachel Mbumbu’’, réponds Henri Lulu à une question d’Edmond Poba, le bourgmestre ai. Son message est traduit en langue des signes par Paul Masandi, directeur d’Ephphata, l’école des sourds-muets de Matadi. Ce mariage civil a drainé un monde visiblement content à la commune. ‘’ Beaucoup de gens disent que les sourds-muets se limitent à rendre grosse les filles. Moi, je démontre que c’est faux. J’ai payé 3 000 $ de dot’’, explique Lulu. Edmond Poba a été fort ému d’officier ce mariage. ‘‘ C’est un privilège pour moi de célébrer un mariage des sourds- muets. Je pense qu’ils vont s’appliquer de la même manière que les mariés entendants », espère-t-il.
La bénédiction nuptiale est prévue ce samedi 19 janvier à l’église yahwe sabaoth à Buima. La réjouissance est prévue dans la soirée  dans la salle Nsona.

Henri Lulu est enseignant à l’école Ephaphata.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.