Les ex policiers semainiers de la Sctp bloquent le travail au port de Matadi

Les ex policiers semainiers de la Sctp bloquent le travail au port de Matadi
Partagez

Matadi,un bateau à quai/infobascongo

Paralysie des activités au port de Matadi ce jeudi. Les ex policiers semainiers de la société commerciale des transports et des ports (Sctp) ont barricadé les entrées principales pour exiger le respect du protocole d’accord de 2008.

Ce matin, plus de cinq cents agents de la Sctp (ex Onatra) et autres intervenants portuaires sont cantonnés devant l’entrée principale du port de Matadi. Impuissants, ils ne peuvent accéder aux installations. Des ex policiers semainiers de la Sctp y ont placé des embûches depuis quatre heures du matin. Un calicot relève : ‘’ le groupe des ex policiers semainiers de la Sctp Matadi, vu les injustices sociales, l’agression morale, physique et mentale dont nous sommes victimes dans ce contexte de la révolution de la modernité recommande aux dirigeants de cette entreprise ce qui suit : le respect scrupuleux de l’article 5 et 6 du protocole d’accord du 11 décembre 2008 et le refus catégorique de participer au 2ème test physico technique ceci étant un contentieux juridique’’.

Depuis la signature de ce protocole qui prévoit l’embauche de 301 ex policiers semainiers. Malheureusement rien n’a été fait. ‘’ Nous n’avons plus besoin d’engagement car la Sctp nous a trop mentie. Elle embauche d’autres gens à notre place, accuse Jean Louis Bunga, représentant des ex policiers semainiers. Qu’elle nous paye 36 mois de salaire multiplié par le salaire que reçoit le son dernier agent.’’

Après la réunion entre Deo Nkus,le gouverneur sortant, le représentant des émeutiers et Tito Umba,le directeur général ai de la Sctp, les ex policiers ont enlevé les barricades.  » En tant qu’élu de Matadi,je prends l’engagement de rencontrer les autorités nationales pour décanter la situation »,promet Deo Nkusu. Ce dernier a dirigé cette rencontre sous ordre du Premier ministre.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.