Matadi : Jacques Mbadu rame à contre-courant

Matadi : Jacques Mbadu rame à contre-courant
Partagez

Jacques Mbadu, Gouverneur du Bas-Congo / Photo Diav

Pendant que certaines gens jouent au triomphalisme, Jacques Mbadu, le gouverneur du Bas-Congo veut unir et non diviser. Il adopte un comportement qui calme les envolées de beaucoup.

Pendant qu’il se réjouissait avec les autorités et les habitants du Bas-Congo sur le parvis de la résidence officielle au quartier ciné-palace à Matadi, Jacques Mbadu s’est subitement levé. Il s’est rendu dans une des pièces de la maison. Selon une source’’ il n’aurait pas supporté la chanson de raillerie ‘’Baboteliye tonga’’ que jouait l’orchestre Cristal palace (Babotoliye tonga, chanson de Luambo Franco qui veut dire qu’on lui a arraché le pouvoir,Ndlr). Il a même intimé l’ordre qu’il arrête à en croire une journaliste. Cette chanson est devenue un refrain pour les médias audiovisuels de Matadi particulièrement depuis la défaite du ticket Nkusu-Mulato.

Fort de problèmes qui ont entouré l’élection du gouverneur, plusieurs personnes en quêtent d’un poste évoluent dans le sens d’alimenter une vive tension entre  les clans Jacques Mbadu et Deo Nkusu. Des jeunes ont même été préparés à cela. Dans les médias, des quolibets sont lancés…Mais cela ne semble pas être du goût du nouveau gouverneur. ‘’Je suis venu pour unir et non pour diviser’’, répète-t-il.

Du coup, plusieurs personnes qui se disent proche du gouverneur tempèrent leurs ardeurs même ceux qui se réclament de sa presse.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.