Matadi : Des journalistes acceptent de devenir des citoyens selon le modèle de Dieu

Matadi : Des journalistes acceptent de devenir des citoyens selon le modèle de Dieu
Partagez

Dr Marcel Mbaya de full gospel parle aux journalistes/Infobascongo

 

Des journalistes de Matadi acceptent d’expérimenter Jésus-Christ au sein de la communauté internationale des hommes d’affaires du plein évangile,en anglais full gospel business men’s fellowship international (Fgbmfi). C’était au cours de la réunion publique que cette organisation, chapitre Matadi I a organisée à leur attention à Stone Palace en ville basse ce dimanche.

Dix huit journalistes de Matadi veulent grossir le nombre des membres de Fgbmfi, chapitre Matadi I. Ils l’ont mieux fait paraître  à Stone Palace. ‘’  L’église doit devenir un. Et, c’est l’objectif que cette organisation poursuit aussi. Beaucoup disent qu’ils critiquent notre église catholique mais j’ai compris qu’il n’en est rien. C’est pourquoi, j’adhère’’, explique Simon Buetusiwa, de la Radio télé diocésaine Nguizani.  » Depuis un certain temps,j’étais loin de Dieu. Leurs témoignages m’ont convaincus »,témoigne Edwige Mbala de Canal congo télévision.

Comme lui, d’autres journalistes sont touchés par les témoignages d’autres membres de cette organisation. Ils évoluent dans la vision de cette dernière : annoncer Jésus-Christ comme Seigneur et sauveur, témoigner la communion fraternelle et  développer l’unité et l’harmonie. Président du district de Matadi, Didier Komoyi leur a assuré ‘qu’il n’y a pas de mysticisme dans le full gospel, que ce n’est pas une église… ’’ C’est une communauté qui réunit des  gens qui travaillent ,qui gagnent un revenu honnête qui leur permet de vivre et qui veulent être des citoyens selon le modèle de Dieu’’,resume-t-il.

Des journalistes à la réunion de full gospel/Infobascongo

Satisfaction

Outre les journalistes qui acceptent de devenir membre, 16 reçoivent le Christ et 30 renouvellent leur engagement à Christ. ‘’ Cela me fait énormément plaisir. La bible dit : la moisson est grande et il y a peu d’ouvriers.

Rencontre presse et chapitre Matadi I de full gospel/Infobascongo

 

Plus nous avons des membres, plus il y aura des chapitres, des dîners et donc, nous pouvons ramener des gens au Seigneur’’, déclare Féli Mpasi, président du chapitre Matadi I.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.