Matadi : Des membres du gouvernement retenus par des ex- semainiers de la Sctp

Matadi : Des membres du gouvernement  retenus par des ex- semainiers de la Sctp
Partagez

Matadi,un bateau à quai/infobascongo

Quatre membres du gouvernement empêchés ce matin de se rendre aux installations portuaires par des ex -semainiers de la Société commerciale  des transports et ports (Sctp). Ils ont bloqué la route à la hauteur du gouvernorat en ville basse à Matadi. Une façon de dénoncer les injustices dont ils sont victimes selon eux et d’exiger réparation.

Les ministres de l’Economie ; Transports et voies de communication ; Finances et le vice- ministre de l’Intérieur  ont été obligé d’écouter le message des ex -semainiers de la Sctp. Ils étaient une centaine. ‘’ Nous voulons être payés d’autant plus que nous avons gagné le procès’’, a lancé l’un d’entre eux. ‘’ Ma femme m’a quitté, mes enfants n’étudient plus et j’ai été chassé par ma bailleresse’’, ajoute un autre,furieux. Par moment, ils injuriaient Tito Umba, directeur générale délégué de la Sctp.

Ils sont 300 ex-semainiers. Ils ont travaillé pendant plusieurs années à la Sctp (15 ans pour certains). Ils disent que la promesse de leur embauche n’a jamais été respectée. Après moult revendications sans succès, ils ont opté pour l’argent.  » Je n’ai pas de compte à leur rendre.Les 800$ convenus ont été payé. Et,ils devaient être engagés dès que se présente l’opportunité avec condition de passer le test mais ils refusent. Et face à leur indiscipline,cela ne vaut pas la peine »,déclare Tito Umba.

La route barricadée a été rouvert après une trentaine de minutes grâce à l’intervention du gouverneur. ‘’ Je m’occuperai de ce dossier’’, promet-il.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.