Matadi : Les routiers de nouveau en grève

Matadi : Les routiers de nouveau en grève
Partagez

Les camionneurs en greve/Infobascongo

Les routiers repartent en grève. Leurs patrons n’ont pas respecté les engagements sur l’augmentation de leur salaire et leur prime. Ils promettent de ne pas broncher cette fois-ci.

En colère, ils étaient une centaine dans la rue. Rameaux en mains, ces chauffeurs des poids lourds sont partis de l’ ’’entrée Sep’’ à Kinkanda jusqu’à la paillote au ciné-palace en passant par le gouvernorat (près de 6 km). ‘’ Nous voulons la grève rien que la grève’’, scandaient-il. ‘’ Votre problème est devenu grave. Les expatriés défient le pouvoir. Ce que je vous demande, c’est que nous soyons tous unis pour une solution’’, propose Jacques Mbadu. Quant à son désir de les voir reprendre le travail, il les rejette. ‘’ Nous arrêterons jusqu’au jour où les responsables  de nos entreprises vont respecter les accords signés’’, fait savoir Joël Zeleme, président de l’intersyndical Forc.

En janvier, les routiers ont observé pendant près d’un mois la grève. Plusieurs milliers des conteneurs sont retenus captifs notamment au port de Matadi. Des produits agricoles ont pris de l’ascension… Pour y mettre un terme, le gouvernement central, le Bas-Congo, la Fédération des ouvriers du transport routiers du Congo (Forc) et leurs patrons se sont concertés. Ils ont arrêté un salaire de 300 000 fc (330$) pour le chauffeur et 150 000 fc pour le convoyeur (166$). Malheureusement, seuls quatre sociétés respectent la convention sur les 24 répertoriées. ‘’ S’ils continuent de s’entêter, nous allons les ravir leur licence d’exploitation’’, menace le ministre des transports et voies de communication.

La gève déclenchée,beaucoup d’habitants s’attendent à une flambée des prix.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.