Rd Congo:la peine de mort toujours de mise

Rd Congo:la peine de mort toujours de mise
Partagez

Sergent A. Lemba devant la cour/infobascongo

En Rd Congo, des justiciables continuent d’être condamnés à mort. Pourtant, ce pays a ratifié un traité l’abolissant. Le pays observe un moratoire. Mais, jusques à quand ?

Travailleur à Bosa à Muanda Wulong Ze, un Chinois est condamné à mort par le tribunal de grande instance de Boma,deuxième ville du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa. Son grief : avoir aspergé du pétrole et brûlé Wang U Yang, un autre Chinois. Ce dernier lui a acheté un téléphone qu’il a jugé moins cher par rapport à l’argent déboursé, selon le ministère public. Mi- mai, Abdallah Lemba, sergent des Forces armées de la RDC (FARDC) est lui aussi condamné à mort pour avoir tué six personnes. D’autres provinces enregistrent aussi des condamnations à mort.

Cependant, les gens ne comprennent pas cette sanction étant donné que la Rd Congo a ratifié un traité d’abolition de la peine de mort. ‘’ Il faut adapter nos lois à celles qui sont internationales mais cela ne se fera pas automatiquement. Nous sommes en période de moratoire, informe Me Cherine Luzaisu. Ils ne seront pas tués.’’. Pourtant, c’est depuis plus d’une décennie que ce moratoire a été décrété. Plusieurs structures des droits l’homme monte au créneau sans succès. ‘’ Parfois, nous acceptons des choses pour plaire à la communauté internationale’’, regrette une activiste des droits de l’homme.

Elles sont nombreuses, les lois nationales en inadéquation avec les lois internationales.

 

Comments are closed.