Bas-Congo : une plainte contre le gouverneur adressée au procureur général de la République

Bas-Congo : une plainte contre le gouverneur adressée au procureur général de la République

Pamphile Badu wa Badu "Chez Tonton"/infobascongo

Pamphile Badu alias Chez Tonton a porté plainte contre Jacques Mbadu, le gouverneur au parquet général de la République (Kinshasa) pour notamment  escroquerie selon lui. La pomme de discorde entre ces deux alliés lors de l’élection du gouverneur et du vice-gouverneur est : l’argent et une promesse non tenue selon le conseil de Chez Tonton.

Dans la plainte adressée au procureur général de la République par l’avocat conseil de Pamphile Badu le 5 juin dernier, décrit notamment une escroquerie. Il demande au procureur de la République ‘’d’enquêter sur ces faits afin que justice soit rendue’’.

Candidat à l’élection du gouverneur et du vice-gouverneur le 28 octobre dernier, l’opérateur politique et économique Badu a désisté au profit de Jacques Mbadu d’après un accord. Il a remis à en croire les documents introduits au greffe 250 000 $ pour le financement de la campagne électorale de son allié. Deux députés figures de proue de l’assemblée provinciale signent, eux aussi, dans ces documents : Justin Luemba et Atou Matubuana, candidat vice-gouverneur. Le protocole d’accord dans ses articles 2 disposent : ‘’ Les soussignés de première part qui prennent acte de ce désistement s’engagent à confier le poste ministériel des Finances avec toutes ses attributions à James Badu lors de la formation du gouvernement provincial’’ (James Badu est le fils de Pamphile Badu). Et l’article 3 poursuit :’’ Le soussigné de première part s’engage dès son investiture à libérer la créance de Batrad Sprl en souffrance’’. Il serait de 400 000$. Selon la lettre du conseil ‘’Badu a tenté sans succès à plusieurs reprises de trouver une solution amiable avec son bourreau pour l’application de l’article 3 et sur les sommes indûment perçues afin de lui éviter tous désagréments judiciaires’’.

Questionnement

La plainte du conseil parle d’un montant global des dépenses faites au profit de Jacques Mbadu avant, pendant et après l’élection qui s’élève à 1 830 776 $.  Cependant, une lettre signée par le gouverneur fin mars demande à ce dernier ‘’de prendre patience car, j’ai prévu de vous voir, de vous rencontrer et de discuter avec vous le moment venu’’.

Ce dossier pousse une source qui a requis l’anonymat à se demander :’’ à quoi ont servi les 200 000 $ défalqués le 26 octobre jour la fin de la campagne ?’’. Mais, le gouverneur a répondu au cours de son point de presse aussi à Chez Tonton qu’il a cité nommément. ‘’ Qu’ils se taisent sinon, je veux éventrer le boa’’.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.