Bas-Congo : la future ville de Bangu, le sénateur Siluvangi n’en veut pas

Bas-Congo : la future ville de Bangu, le sénateur Siluvangi n’en veut pas

Sénateur Raphaël Siluvangi/Photo Radio Okapi

Selon le sénateur Raphaël Siluvangi, pour éviter de diviser les habitants des cataractes, Kimpese et Lukala ne doivent pas être fusionnés en ville tel qu’avalisé par les députés provinciaux du Bas-Congo. Il estime qu’il faut d’abord consulter la base.

‘’Pourquoi veut-on qu’il ait des disputes entre les enfants du même district et même territoire ?’’, s’interroge Raphaël Siluvangi.  ‘’Nous dénonçons ce genre de comportement et nous pensons que ça doit cesser’’, ajoute-il avant de se rappeler combien au sénat, ils se sont opposés au décret d’Adolphe Muzito, ancien Premier ministre qui voulait joindre la cité de Nsele au district de la lukaya.

Pour l’instant, ce sont les cités de Kimpese et de Lukala que les députés provinciaux mi-avril acceptent de voir ériger en la ville de Bangu. Ils avaient émis le vœu de tenir une plénière dans ce district pour expliquer aux habitants le bien-fondé de cette décision. La proposition est de la cellule d’experts du ministère national de l’Intérieur, décentralisation et sécurité. ‘’ Cela ne se justifie en rien sur les plans économique, social et politique. Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs. Nous voulons créer des villes sans pouvoir se préoccuper des infrastructures’’, dénonce le sénateur. Pour lui, la loi ne donne pas la prérogative à l’autorité de créer des villes mais de constater les cités de 100 000 habitants qui peuvent être érigées en ville.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.