Bas-Congo : une foire agricole profitable à tous

Bas-Congo : une foire agricole profitable à tous
Partagez

En vue de permettre aux agriculteurs du Bas-Congo de partager leurs expériences et vendre leurs produits à des prix leur permettant de réaliser des bénéfices, l’Ong Mbongi vient d’organiser une foire agricole à la paillote à Matadi. Vendeurs et acheteurs sont contents.

Autorités politiques et organisateurs de la foire visitent les étals/Infobascongo

Autorités politiques et organisateurs de la foire visitent les étals/Infobascongo

Pendant qu’elle vendait des haricots et des arachides dans son stand, Pauline Pitusi, sœur de la congrégation ‘’la Charité de Jésus’’ de Songololo se déplace pour acheter du poisson salé dans le stand de Thérèse Tshimba de l’Ong Amam de Moanda. Cette dernière achète des chickwangues au stand de Félicien Nzita, un agriculteur de Mbanza-Ngungu. ‘’Ces grosses chickwangues que j’achète à 1500fc (1,5$) à Moanda, elles coûtent 3000 fc (3,3$)’’, s’étonne de joie Thérèse.

La cinquantaine d’agriculteurs, éleveurs et pisciculteurs venus des différents coins du Bas-Congo vendent leurs produits à des prix réels. Ils exposent : maniocs, chickwangues, arachides, mais, fufu, feuille de manioc, poisson salés et fumés, haricots, riz, jus de gingembre, tomates, aubergines, poivron, piment … Ils s’échangent aussi d’expérience.

Profitable à tous

Même les invités à cette foire en profitent pour s’acheter ces produits. Poisson salé dans sa corbeille, Ruth Yala ‘’est fière d’acheter du poisson salé de Moanda’’. ‘’ Ce jus de gingembre que je bois comme apéritif, je viens de l’acheter à 800 fc(0,8$) pendant qu’en dehors de cette foire, on me le vend presqu’au double’’, s’étonne Laura Nzau. Pour les agriculteurs, c’est une joie immense d’écouler leurs produits. Des ministres et autres personnalités sont parmi leurs clients. ‘’ Je suis content de voir Mbongi nous valoriser’’’, lance satisfaite Mamie Basilua Mahungu du Groupe peuple de Dieu (Groupedi). ‘’Soyez en fiers car vous êtes le moteur du développement. Vous nourrissez le monde et tous nous avons besoin de manger pour survivre ‘’, encourage Raymond Nsumbu, ministre provincial de l’Agriculture.

 De l’argent

foire agricole 02Des chèques sont remis à deux agriculteurs et à une piscicultrice. Les montants ne sont pas révélés. ’’Avec l’argent de ce chèque, nous allons acheter une décortiqueuse polissoire qui  nous aidera à avoir un riz décortiqué, propre, séparé des présures. Cela va nous permettre de vendre à la Brasserie et limonaderie (Bralima) le riz de bonne qualité qu’elle importe pourtant de Bumba à l’Equateur’’, remercie Félicien Umba de Tshela à 235 km de Matadi. ‘’Nous encourageons le développement durable en s’appuyant sur les potentialités et opportunités locales en vue d’un changement. Nous contribuons aussi à l’amélioration du marché des services de la chaîne de valeur du secteur agricole et rural pour une émergence des filières agricoles de la production à la commercialisation pour l’épanouissement des paysans et agriculteurs’ », explique Jean Batiste Kilanga, administrateur de Mbongi. Cette Asbl provinciale de Facilité locale pour le renforcement des capacités des acteurs locaux et ruraux du secteur agricole est appuyée par la SNV. Son bâtiment est inauguré par le ministre provincial de l’Agriculture.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.