Matadi : la Socikoc affiche complète

Matadi : la Socikoc affiche complète
Partagez

La Société civile du Kongo central (Socikoc) vient de tenir une assemblée générale ordinaire, en la salle diocésaine de Matadi, à Safari. Elle a comblé certains postes vacants.

Valentin Vangi,coordonnateur de la Socikoc reçoit des mains d'un responsable de la Société civile forces vives la personnalité juridique de sa structure à Matadi/Infobascongo

Valentin Vangi,coordonnateur de la Socikoc reçoit des mains d’un responsable de la Société civile forces vives la personnalité juridique de sa structure à Matadi/Infobascongo

’Etienne Lutete, ayant trahi la société civile du Kongo central est exclu du comité mais tout en restant membre. Il est remplacé par Félicien Mbanza ; qui désormais est premier vice-Coordonnateur. Antoinette Pale est deuxième coordonnatrice en remplacement de Annie-Mbadu (qui a d’autres charges). Me Annie Makengo prend le poste de la deuxième secrétaire. Albert Nsevolo assume le poste de trésorier. Jules Nsumbu est réintégré pour son humilité et sa franchise. Il est chargé des Relations publique’’, cette décision est le résultat des concertations des grands électeurs de la Socikoc venus des dix territoires.

Selon une source, en Juin 2013, Etienne Lutete, alors vice-président de la Socikoc aurait extorqué des signatures des membres de 10 territoires de cette structure. Il en a joint une pétition demandant à Valentin Vangi, président de démissionner,ajoute-elle. Suspendu,il a intégré une autre structure de la société civile.

Outre ce remplacement, la situation politico-sécuritaire et socio-économique de chaque territoire, l’accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la Rd Congo et la région ainsi que l’option de la société civile du Bas-Congo en rapport à la feuille de route de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ont été abordé. La Socikoc soutient la CENI. ‘‘Nous appelons le gouvernement et les bailleurs des fonds à soutenir la CENI pour qu’elle organise les élections provinciales et locales au suffrage direct en 2015. Que la constitution ne soit pas amendée »,souhaite Valentin Vangi.

Ces assises ont été clôturées par la remise de la personnalité juridique de cette structure à son coordonnateur, Valentin Vangi  par Joe Sanduku, secrétaire exécutif de la société civile forces vives de Kinshasa.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.