Bas-Congo : la Radio télévision nationale congolaise à l’ère du numérique

Bas-Congo : la Radio télévision nationale congolaise à l’ère du numérique
Partagez

La télévision numérique de la Radio télévision nationale congolaise (RTNC-BC) vient d’être lancée officiellement à la station provinciale, à Kinkanda, à Matadi, à 365 km de Kinshasa. Pour ce virage important amorcé, la RTNC-BC a recouru exclusivement à l’expertise de ses techniciens.

La régie de la RTNC-BC numérisée/Infobascongo

La régie de la RTNC-BC numérisée/Infobascongo

Sur le plateau verdit, plusieurs autorités politico-administratives assistent avec un visage plein d’admiration au lancement de la télévision numérique. Une réalisation qui rélève du génie des techniciens de ce média. ‘’ Taty Nkuti, Dieuleveut Nsongo, Armand Bunda, Eddy Gwema, Anderson Ngimbi, Eddy Nzeza, Faustin Diankindila, Blaise Vangu, Gaston Lutonadio… ces jeunes gens viennent d’honorer la RTNC-BC. Ils se sont investis. ” Nous avons toutes les compétences dans notre sous-direction. Ce sont des valeurs que nous devons protéger. Ils sont même parvenus à déverrouiller le tricaster pendant que l’inventeur y a placé un code secret’’, se félicite Kokis Ntimambote, chef de section Transmission et Maintenance TV. Pour ce genre des travaux,c’est souvent Télé-Consul,une entreprise italienne qui le fait en Rd Congo.

Le plateau est composé de 40 lampes froides, trois projecteurs kyno et d’un décor vert. Cette régie numérique comprend un tissu chromakey pour le plateau, deux DVD HDD avec un disque dur, kits complets de deux ordinateurs, le tricaster et ses périphéries.  ‘’Un ordinateur est connecté à l’internet pour le passage en direct sur antenne par skype à partir de n’importe quel coin du monde. C’est une grande innovation. Nous croyons être les premiers en RDC’’, explique Dieuleveut Nsongo, un des techniciens.

Pendant 72 jours, ces techniciens se sont lancés aux travaux de reconfiguration et de numérisation de ce média. Ce passage de l’analogie au numérique à la RTNC-BC est une recommandation de l’Union Internationale de Télécommunication d’ici le 17 juin 2015.  ‘’Le gouvernement congolais nous a doté des matériels numériques depuis 2011. Ces travaux ont été financés sur fonds propres pour un montant global de 5000 dollars américains’’, révèle Joseph Mbakulu, directeur provincial de la RTNC-BC.

Le Bas-Congo est la deuxième province à se lancer dans cette aventure de la numérisation après Kinshasa. ‘’Nous constatons déjà la fiabilité et la netteté des images ainsi que du son. Nous basculons au numérique à un moment particulier où nous allons regarder la coupe du monde depuis le Brésil’’,se réjouit Elie Ngoma Binda, ministre provincial des Médias.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.