Matadi : la rage canine refait surface

Matadi : la rage canine refait surface
Partagez

Matadi capitale de la province du Bas-Congo à 365 Km de Kinshasa au sud-ouest de la RD Congo connaît une résurgence des cas de la rage canine. Cinq cas viennent d’être enregistrés dont un décès. Le Maire annonce des mesures à propos.

un chien

un chien

Ces mesures visent à empêcher la propagation de cette maladie. Elles consistent à la sensibilisation et à l’abattage des animaux  atteints. ‘’Le chef de bureau urbain de l’Agriculture, Pêche et Elevage est instruit pour sensibiliser les propriétaires des bêtes non vaccinées à se rendre à la clinique vétérinaire.  Malgré la campagne de masse organisée il y a quelques années, le problème refait surface. Il  sera déclenchée une opération d’abattage pur et simple si tous les éléments sont réunis’’, informe Jean Marc Nzeyidio. Et de poursuivre :’’ La divagation des bêtes est un autre problème auquel nous allons nous attaquer. Là, il va s’agir de la capture des animaux dont le retrait va être conditionné par des amendes. Nous voulons décourager ces éleveurs qui ne prennent aucune précaution’’. Même si l’accent est encore mis sur la rage canine, la vaccination elle concerne tous les animaux. Lors de la dernière épidémie, il a été déploré les morsures des chats, singes voire chèvres . Dans cette ville cosmopolite on y trouve quelques éleveurs. Démunis pour la plupart,ils laissent leurs animaux  errer çà et là dans les rues pour se nourrir.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.