Matadi : des présumés malfrats interceptés après l’opération ‘’bouclage’’

Matadi : des présumés malfrats interceptés après l’opération ‘’bouclage’’
Partagez

 

Les présumés malfrats interceptés après l’opération ‘’bouclage’’/infobascongo

Les présumés malfrats interceptés après l’opération ‘’bouclage’’/infobascongo

La police nationale congolaise a procédé à l’opération ‘’bouclage’’ depuis ce matin à Nzanza, commune la plus populeuse de  Matadi. Objectif :traquer les hors- la- loi.

‘’ Nous venons de capturer 46 malfrats dont trois femmes. Parmi eux, un ancien militaire poursuivi pour vol d’armes et complicité. Les autres sont poursuivis pour contrefaçon et vente des chanvres’’, informe le commissaire provincial, Patiente Mushid Yav à la presse.

C’est vers deux heures du matin que la police encercle la commune de Nzanza. Cette opération dite ‘’bouclage’’ s’est déroulée de porte en porte. La police a mis huit heures pour ce faire. ‘’Notre quartier est surnommé « sans loi ». Cette opération tombe à pic car elle nous sécurise’’, se réjouit un jeune homme du quartier Baobab.

Annoncée depuis le mois dernier, l’opération ‘’bouclage’’ consiste à mettre la main sur les inciviques.

‘’Ces présumés malfrats vont être entendus sur procès verbal aux services spéciaux. Les innocents seront libérés. Cette opération s’étendra sur toute la ville’’, promet le commissaire provincial. Mais la police n’a que peu de moyens. ”Je demande aux autorités de rendre disponible les moyens  à la police. La population doit dénoncer tout cas suspect pouvant compromettre la sécurité des personnes et de leurs biens”,recommande Mushid Yav.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*