Des malnutris à la prison de Mbanza-Ngungu

Des malnutris à la prison de Mbanza-Ngungu

Les détenus de la prison de Mbanza Ngungu souffrent de malnutrition. Le constat est de Maguy Sakina, vice-ministre des Droits humains. En mission de service au Bas-Congo, elle visite prisons, cachots des parquets civils et militaires. Elle est accompagnée par les membres du Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme(BCNDH).

Prison de Matadi et ses détenus affamés /infobascongo

Prison de Matadi et ses détenus affamés /infobascongo

‘’ Sur les 267 détenus et prisonniers de la maison carcérale de Mbanza-Ngungu, huit souffrent de malnutrition’’, révèle les statistiques mises à la disposition de Sakina. Selon le directeur de la prison centrale de Mbanza-Ngungu,’’en octobre dernier la prison n’a reçu aucun fonds pour l’alimentation des prisonniers et ceux reçus en novembre sont six fois inférieur au besoin’’. Pour nourrir les prisonniers et détenus, Mbanza-Ngungu a besoin de plus de 8 millions des Fc (plus de 9000$). Quant à l’infirmerie, elle ne dispose d’aucun médicament.

Dans toutes les prisons du Bas-Congo,manger est un casse-tête. Détenus et prisonniers bénéficient parfois de la générosité des églises.
La délégation que conduit la vice-ministre a aussi visité la prison et cachots de Kasangulu à l’entrée du Bas-Congo. Aujourd’hui, elle visite notamment la prison centrale de Matadi.

K.N

2 Responses to "Des malnutris à la prison de Mbanza-Ngungu"

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.