Matadi : les taximen reprennent le trafic

Matadi :  les taximen reprennent le trafic
Partagez

CHAUFFEUR1Le trafic a repris cet après-midi à Matadi, Chef-lieu du Bas-Congo. Les taximen ont, par une grève, exprimé leur ras-le -bol suite aux tracasseries policières. La situation vient d’être décantée après une réunion avec les autorités municipale et la police de la circulation routière(PCR).

Quatorze heures! Des taxis sont maintenant visibles sur les principales artères de Matadi.”Nous avons dénoncé une tracasserie à outrance, la multiplication des postes de contrôle, des postes de régulation avec cette nouvelle équipe de la PCR. En plus, l’arrêté du gouvernement provincial stipule que l’autorisation de vente de transport et l’expertise ne doivent qu’être exigées à la fin du premier trimestre. La PCR nous exige ces documents en janvier’’,dénonce Rolly Nsueka, président provincial de l’Acco. ‘’Le maire a instruit la PCR de respecter cet arrêté et de mettre fin aux tracasseries. C’est ainsi que la grève est levée ‘’, poursuit-il.Cette décision vient d’être prise à l’issue d’une réunion présidée par le maire. La PCR et l’Association des chauffeurs du Congo(Acco) ont été présent.

Pourtant, il y a quelques heures, certains travailleurs ont éprouvé du mal à atteindre leur poste de travail. Craignant la moto, beaucoup parmi eux ont parcouru des kilomètres à pied. ‘’ Aucun taxi en circulation, je suis venu de Nzanza à pied ! Cette situation ne doit pas durer en tout cas’’, déclare un fonctionnaire de l’Etat avec une chemise mouillée par la sueur.

A Matadi, la grève de chauffeur a été déclarée cette nuit par l’Acco, antenne du Bas-Congo.Pourtant,le lundi dernier, le commissaire supérieur adjoint de la PCR ,Johnny Kamanga a présidé une parade arguant aux policiers que ,’‘la courtoisie routière est permanente’’.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.