Consultant(e) National(e)chargé (e) du Reprofilage du Site Web du Système d’Information Energétique de la RDC (SIE-RDC) et la Mise en ligne de l’Atlas des Energies Renouvelables

Notice de sélection pour Consultants Individuels
Consultant(e) National(e)chargé (e) du Reprofilage du Site Web du Système d’Information Energétique de la RDC (SIE-RDC) et la

Mise en ligne de l’Atlas des Energies Renouvelables 


Référence du dossier :
IC/CIDD/071/2015
Délai de réception des offres : 9 AVRIL 2015


Pays :              République Démocratique du Congo – RDC
Intitulé de la mission :    Sélection d’un Consultant national chargé du Reprofilage du site web du Système d’Information Energétique de la RDC (SIE-RDC) et la mise en ligne de l’atlas des énergies renouvelables.

Type de Contrat :
     Contrat Individuel
Niveau de poste :      Consultant (e) National (e)
Durée de la mission   50 jours calendaires
Lieu d’affectation :   Kinshasa

Prière envoyer vos propositions (propositions techniques et propositions financières) dûment signées à l’adresse e-mailic.soumission.cd@undp.org avec mention de la référence et intitulé de la mission. Votre proposition devra être reçue au plus tard le 9 avril 2015. Le PNUD répondra à toutes demandes de clarification lui parvenant au plus tard le 7 avril 2015 à l’adresse de messagerie soumission.info@undp.org. Merci d’indiquer la référence du dossier.

Les offres sont publiées sur les sites suivants du PNUD :


1. Contexte et justification:
Le Secrétaire Général a lancé une initiative mondiale sur «l’énergie durable pour tous» qui vise trois objectifs suivants :
  1.   Assurer l’accès universel aux services énergétiques modernes ;
  2. 2. Doubler le taux global de l’amélioration de l’efficacité énergétique ; et
  3. 3. Doubler la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique mondial pour atteindre  au moins 30 % de l’offre d’énergie.
Cette Initiative mondiale vise à mobiliser l’action des gouvernements, du secteur privé et de la société civile autour de ces trois objectifs à atteindre d’ici à 2030. Pour renforcer les engagements des Etats, l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies a décrété « 2014-2024 décennie des énergies renouvelables.
Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) qui accompagne cette initiative au niveau mondial a fourni un appui à la République Démocratique du Congo (RDC) pour une évaluation rapide de l’état des lieux et des besoins ainsi que l’analyse des écarts à combler pour l’atteinte des objectifs de «Sustainable Energy For All en 2030 (SE4ALL)» et la formulation de la Stratégie nationale pour l’atteinte des objectifs de SE4ALL en RDC.
Cette Stratégie nationale SE4ALL-RDC vise un objectif de développement en rapport avec la réduction de la pauvreté en RDC, trois objectifs généraux en ligne de ceux de l’initiative mondiale SE4ALL-2030 et une série de onze (11) objectifs spécifiques répartis entre les programmes et sous-programmes thématiques et sectoriels.
Toujours dans le cadre de  l’initiative « énergie durable tous » et avec l’appui du PNUD, ainsi que de la SNV, la RDC s’est dotée d’un Atlas des énergies renouvelables. Cet  Atlas identifie 780 sites hydroélectriques et plusieurs autres sources d’énergies renouvelables telles que reparties sur les 145 territoires du Pays, soit sur quelques 76 000 villages.
Présenté sous deux formats (format livre et format DVD interactif), cet Atlas constitue une première en RDC et en Afrique. Il est une source majeure d’informations pour mobiliser les investissements dans le secteur des énergies renouvelables en RDC et pour la formulation des orientations politiques et  la prise des décisions par les autorités locales. Il est donc important que cet outil soit également présent sur  la toile internet pour permettre sa consultation à distance, à travers le monde et de manière efficace. Il convient par ailleurs de relever que derrière l’Atlas des énergies renouvelables se cache une grande base de données qui nécessitera des mises à jour périodiques (à synchroniser avec la version publiée sur le site web).
Compte  tenu de travail actuel d’établissement des bilans énergétiques du pays et du rôle important qu’il est appelé à jouer dans le futur pour la mise en œuvre de la stratégie nationale de l’accès pour tous en RDC, le SIE est donc désigné comme l’entité appelée à assurer la diffusion de l’atlas en ligne. Pour ce faire, l’atlas sera hébergé dans le site web du SIE qui devra, à l’occasion, subir une restructuration profonde. C’est dans cette optique que s’inscrit ce travail de modification du site web SIE-RDC, d’augmentation de sa capacité d’hébergement, d’intégration de la base de données de l’Atlas et d’ajouter d’autres fonctionnalités utiles sur le site web déjà existant du SIE-RDC.
Le site www.sierdc.cd a été créé en octobre 2014 et est logé dans un sous-domaine privé dont l’accès n’a été réservé qu’aux membres du SIE-RDC. Jusque-là, le site n’a pas encore été accessible au grand public. L’espace d’hébergement proposé avait une capacité de 30 Go avec 10 adresses mail professionnelles.
Afin de permettre le transfert de la base de données de l’Atlas des Energies Renouvelables de la RDC, actuellement logée dans un serveur PNUD, vers le site www.sierdc.cd sous la gestion du SIE-RDC, une mise à jour portant sur l’architecture,  l’amélioration de certains rubriques, la modification de son design, la dotation d’un espace blog de type web 2.0 et l’intégration de nouvelles fonctionnalités ainsi que sur la capacité du domaine d’hébergement s’avère nécessaire. En outre, le travail inclut la mise en ligne de l’atlas des énergies renouvelables. Ce qui nécessité un examen au préalable de la version CD-ROM de l’Atlas des énergies pour vérifier la mobilité, la compatibilité et liens entre tous les contenus dans le CD-ROM. Il sera enfin nécessaire d’assurer un renforcement des capacités du personnel du SIE pour leur permettre de prendre en charge la gestion de ce site une fois finalisé.

2. Objet de la mission:

Sous le leadership du Ministère des Ressources Hydrauliques et Electricité (MRHE) et sous la coordination et supervision directe du PNUD, le consultant travaillera à aider le MRHE à mettre en ligne l’atlas des énergies renouvelable de la RDC, à créer une plateforme interactive d’échanges interactives autour de l’atlas et de la problématique de l’accès pour tous à l’énergie durable en RDC et à former du personnel du Ministère pour assurer la gestion de ce site et assurer les mises à jour nécessaires.

Les objectifs spécifiques de la mission sont entre autres :

  • La mise en ligne de l’Atlas des Energies Renouvelables de la RDC sur le site web du SIE-RDC
  • L’accessibilité des informations contenues dans le site à un grand public
  • L’interactivité et l’ouverture au grand public  (mise en place d’un flux RSS, des encarts tels que Google+,…)
  • L’hébergement du site et la maintenance technique devront être assurés
  • L’examen de la version CD-ROM
  • La formation en vue d’une complète autonomisation dans l’utilisation et la gestion du site par le SIE-RDC ;
  • La mise à disposition des outils de mesure d’audience et la production des rapports périodiques ;
  • L’animation d’une page d’actualité qui sera alimentée régulièrement par les informations fournies par le Ministère et ses partenaires.

Les travaux consisteront entre autres en :

  • La modification du site web du SIE-RDC
  • L’intégration de la base de données de l’Atlas des énergies renouvelables de la RDC sur le site web du SIE-RDC
  • L’élargissement du contenu du site web avec plus d’options ou de services aux partenaires locaux et internationaux (mise en place d’un flux RSS, des encarts tels que Google+,…)
  • L’augmentation de la capacité  d’hébergement du site web du SIE-RDC
  • La mise en ligne du site web du SIE-RDC
  • L’assurance de la qualité de la version CD-ROM (l’exactitude de liens, mobilité, compatibilité entre tous les contenues)
  • La formation de membres du SIE-RDC pour leur permettre de prendre en charge la gestion du site ;

3. Les résultats attendus de l’étude et  livrables: 

  • Site web du SIE-RDC modifié ;
  • Atlas des énergies renouvelables mis en ligne et intégré dans le site web SIE-RDC;
  • Nouvelles fonctionnalités et options intégrées
  • Architecture du site web améliorée
  • Capacité d’hébergement du site web SIE-RDC augmentée
  • Utilisation et gestion autonomes du site web par le SIE-RDC assurées
  • Mise à jour effectuée de la version CD-ROM de l’Atlas des énergies renouvelables

Les éléments d’appréciation (livrables) qui seront utilisés sont :

  • Une note méthodologique (à la signature du contrat) dans laquelle le consultant décrit sa compréhension de la mission, la démarche à utiliser pour y arriver dans le contexte de la RDC, le calendrier de la mise en œuvre ainsi que, partant de l’atlas, la structure du web à proposer ;
  • Un rapport à mi-mandat qui rend compte de l’évolution des travaux, des premiers résultats atteints et qui fixe sur les prochaines étapes de la mission ;
  • Un rapport final de la mission qui rend compte de l’ensemble des travaux réalisés et des résultats atteints conformément aux présents termes de référence.

4. Compétences : 

Les principales aptitudes et compétences exigées se résument comme suit :

  • Leadership et aptitude à entreprendre ;
  • Une excellente compétence tant organisationnelle, interpersonnelle que communicationnelle.
  • Capacité avérée à planifier, organiser et mettre en œuvre efficacement des activités ;
  • Grande capacité à coordonner et à travailler en équipe, y compris dans des environnements complexes;
  • Bonne connaissance des acteurs et expérience dans le secteur de l’énergie et des secteurs prioritaires au niveau national;
  • Connaissance des procédures et valeurs essentielles des Nations Unies ;
  • Favoriser la vision, la mission et les buts stratégiques du PNUD
  • Bonne connaissance des systèmes d’information sur l’énergie durable;
  • Bonne aptitude à communiquer ;
  • Démontrer son intégrité en se conformant aux valeurs et nomes morales de l’ONU ;
  • Démontrer sa capacité à travailler sans faire de discrimination d’ordre culturel, de genre, religion, race, nationalité et sensibilité sociopolitique ;

5. Qualifications :

Education : Etre titulaire d’un Master en Génie Informatique ou sciences apparentées ;
Expérience :
  • Un minimum de 7 ans d’expérience dans les applications web dynamiques et les solutions informatiques de gestion de projet ;
  • Une familiarité (5 ans) avec les questions relatives au développement de sites web dynamique, au NTIC (développement web, Microsoft SQL Server 2000,…), au SIG, etc.
  • Une expérience dans la conception et la manipulation des bases de données ;
  • Une connaissance approfondie de la fonctionnalité des réseaux sociaux ;
  • Expérience avérée dans le design informatique
Connaissances linguistiques : Maîtrise indispensable de la langue française tant à l’écrit qu’à l’oral.

6. Documents constitutifs de l’Offre :

Pour démontrer leurs qualifications, les candidat (e)s devront soumettre une offre qui comprendra les documents suivants :

Document Description Forme
Note méthodologique pour l’exécution de la mission attendue
  • Une note de motivation
  • La démarche ou l’approche méthodologique, les outils  ainsi que le chronogramme que vous comptez mettre en œuvre pour réaliser la mission.
Pas de formulaire spécifique
Curriculum Vitae/P11 Remplir le formulaire de P11 en annexe  en y incluant  surtout votre expérience des missions similaires et indiquant  au moins 3 (trois) personnes de référence. Formulaire P11 (SC& IC/annexe 4) – (Cliquer sur « P11 (SC&IC) » pour télécharger le document)
Diplômes Envoyer les copies de vos diplômes
Tableau des coûts Remplir le tableau Annexe  « Tableau des coûts (annexe 3) ». (Cliquer sur « Tableau des coûts » pour télécharger le document)

7. Evaluation

L’évaluation des offres se déroule en deux temps. L’évaluation des propositions techniques est achevée avant l’ouverture et la comparaison des propositions financières.
Le marché sera attribué au/à la Consultant (e) ayant présenté le meilleur score combiné (rapport qualité/prix, évaluation cumulative).
a. Les propositions techniquesElles sont évaluées sur des critères suivants en rapport avec les termes de référence:
Pour information, la proposition technique sera évaluée sur son degré de réponse par rapport aux termes de référence et sur la base des critères suivants :

Critères Points
Le/la soumissionnaire a-t-il/elle le profil requis pour réaliser la mission ? 20
Le/lasoumissionnaire  a-t-il/elle explicité de façon claire et précise l’objectif de la mission ? 20
La méthodologieet les outils proposéssont-ils appropriés aux produitsdécrits/attendus dans les TDR ? 30
La méthodologie et le chronogramme proposés sont-ils cohérents et réalistes pour garantir la  réalisation effective  des produits attendus de la mission ? 30
Total  note technique 100

Seront jugées qualifiées, les propositions techniques qui obtiendront 70% de la note maximale de 100 points et cette note technique sera pondérée à 70%. 

b. Proposition financière

Dans une deuxième étape du processus d’évaluation, les enveloppes financières seront ouvertes et les offres financières comparées ; une note financière sera calculée pour chaque proposition sur la base de la formule :

Note financière A = [(Offre financière la moins disante)/Offre financière de A] x 30
Le consultant avec le cumul de notes (Technique pondérée + Financière) le plus élevé sera retenu pour le contrat.

N.B. :

Les consultants sont tenus de se renseigner sur les Conditions Générales des Contrats Individuels (annexe 1).

ANNEXES
Annexe 1 – Conditions générales des Contrats Individuels
Annexe 2 – Tableau des Coûts
Annexe 3 – P11 (SC & IC)

::::Lieu:::
Kinshasa (CD)
LA SOCIETE
::::Nom:::
PNUD
::::Description:::
CONTACT
Nom :
Téléphone : E-mail : ic.soumission.cd@undp.org ou soumission.info@undp.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.