Egypte : La Rd Congo signe l’accord de la Zone de libre-échange tripartite Comesa-Eac-Sadc

Egypte : La Rd Congo signe l’accord de la Zone de libre-échange tripartite Comesa-Eac-Sadc
Partagez

Les chefs d’Etat et de gouvernement de trois blocs africains ont signé l’accord de la zone de libre-échange tripartite (ZLET) à Sharm El Sheik en Egypte. Cet accord va notamment renforcer les échanges intra-régionaux. Raymond Tshibanda, ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale a représenté le président de la Rd Congo.

Raymond Tshibanda, ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale signe l’accord de la Zlet à Sharm El Sheik en Egypte/Nekwa

Raymond Tshibanda, ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale signe l’accord de la Zlet à Sharm El Sheik en Egypte/Nekwa

Devant des chefs d’Etat et de gouvernement,le représentant du président de la RD Congo,Raymond Tshibanda, ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, signe la déclaration de Sharm El Sheik de lancement de la zone de la ZLET Comesa-Eac-Sadc. Derrière lui, Néfertiti Ngudianza, ministre du Commerce, Joseph Nkoy, secrétaire général à l’intégration régionale et autres membres de la délégation congolaise. Cet acte est le clou du III ème Sommet des Chefs d’Etat et du gouvernement. Son thème était : renforcer l’intégration Comesa-Eac-Sadc.
Ministre du Commerce Néfertiti Ngudianza Bayokisa Kisula enchaîne: “Cette zone renferme 56% de PIB africain et a plus de 625 millions d’habitants. Avec un tel potentiel, nous pouvons facilement relever le défi de l’industrialisation de nos pays respectifs et du développement des infrastructures. Au sujet de l’adhésion de notre pays à cette zone de libre- échange du Comesa qui est très importante, la loi à cet effet, a été défendue devant le Sénat. Nous pensons que les jours qui viennent elle sera promulguée par le président de la République. Ce qui consacrera notre adhésion et par ricochet confirmera notre participation à cette zone.”

Appliquer l’accord
L’initiative tripartite est une étape décisive pour réaliser la vision africaine d’établissement de la Communauté économique africaine, prévue par le Plan d’action de Lagos et l’Acte final de Lagos de 1980, le traité d’Abudja de 1991, ainsi que la résolution du Sommet de l’Union africaine tenue à Banjul en Gambie en 2006. Pour Abdel Fattah El-Sisi, président de la République Arabe d’Egypte,’’tout ce que l’on vient d’atteindre aujourd’hui va rester comme un point de départ pour atteindre l’intégration régionale. Nous avons l’opportunité d’investir au profit de nos populations. Cela demande de la solidarité. C’est donc important de mettre en œuvre tout ce qui est contenu dans cet accord’’.
Une feuille de route a été mise en place pour appliquer cet accord.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.