Message de Ne Muanda Nsemi à Obama : ‘’je ne veux pas qu’on tue le président Kabila’’

Message de Ne Muanda Nsemi à Obama : ‘’je ne veux pas qu’on tue le président Kabila’’

Dans son feuillet ‘’Kongo Dieto’’ du 11 août dernier, Ne Muanda Nsemi, député national et président de Bundu dia Kongo (BDK) s’adresse à Obama,le président des Etats-Unis. Il le supplie pour que l’on ne tue pas le président Kabila.

Né Muanda Nsemi devant la maison communale de Mvuzi

Né Muanda Nsemi devant la maison communale de Mvuzi

Le titre de ce feuillet est :Mon message au président Obama. Ne Muada Nsemi commence par une attaque :’’Mon peuple,les Bena Kongo,est maltraité en Angola,au Congo Brazzaville,et en RDC. Et votre pays les Usa ne fait rien pour protéger les Bakongo.’’ Il poursuit :’’Après 15 années d’opposition, comme Mandela et les blancs de l’Apartheid, nous avons fini par laver le linge sale en famille avec le président Kabila. Je me suis plaint auprès de lui du sort malheureux de mon peuple dans ce pays, la RDC. Et le président Kabila m’a promis : il fera régner la justice dans ce pays.’’ Et de conclure :’’C’est pourquoi, je ne veux pas qu’on tue le président Kabila, maintenant qu’il veut corriger les injustices envers les Bakongo dans ce pays. Nous sommes à l’ère de la démocratie. Ainsi, monsieur le président Obama, ne nous ramenez plus à l’ère des coups d’Etat.’’

Trois ans de transition pour des élections crédibles
Mais pourquoi le leader de BDK ne veut-il pas qu’on tue le président Kabila ? ‘’ Il ne lui reste que les trois années de la transition supplémentaire,pour nous permettre de faire l’identification de la population,le recensement de la population,et que nous puissions établir un fichier électoral crédible,après le peuple congolais va faire des élections crédibles’’,argumente-t-il. Il enchaîne :’’Enfin,un nouveau président sera élu,et le président Kabila pourra quitter le pouvoir,et partir. Redevu civil,il pourra habiter au Kongo Central. Car,en ma qualité de chef mystique du Kongo Central,je ne vois pas d’inconvénients,pour que l’ex-président Kabila vienne habiter au Kongo Central,et être déclaré un Mukongo assimilé.il pourra devenir un homme d’affaires très puissant du Kongo Central. Et cela va être un plus pour l’économie du Kongo Central.’’

Mise en garde contre Obama
Ne Muanda Nsemi met aussi en garde Obama. ‘’Vous monsieur Obama,j’au beaucoup d’estime pour vous,mais je vous en supplie,qu’on ne tue pas le président Kabila,au moment où il veut corriger les injustices commises dans ce pays envers les Bakongo,sinon les Grands Ancêtres de Muela Kongo,dans le monde spirituel,ne vous le pardonnera pas. Et vous allez abîmer les relations entre moi, vous-même, et votre pays les Usa, que j’aime beaucoup.’’ ’’Tant pis,si le président Kabila a vendu l’uranium à l’axe du mal. Votre pays a souvent aussi fait beaucoup de mal à certains pays au monde (Lybie,Irak),mais on ne tue pas le président de votre pays pour cela’’,conclut-il.

5 Responses to "Message de Ne Muanda Nsemi à Obama : ‘’je ne veux pas qu’on tue le président Kabila’’"

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.