Quinze détenus s’évadent du cachot d’Inkisi

Quinze détenus s’évadent du cachot d’Inkisi

Au cachot du parquet près le tribunal de grande instance d’Inkisi dans la lukaya, à 236 km de Matadi, quinze détenus se sont évadés hier. Cet incident s’est produit au moment de leur toilette matinale.

Prison de Matadi et ses détenus affamés /infobascongo

Prison de Matadi et ses détenus affamés /infobascongo

’A 6 heures du matin, chaque détenu est obligé de déverser les urines et les matières fécales à quelques mètres du cachot. Cette fois, à l’ouverture de la porte, l’un d’eux a jeté les urines sur le visage d’un policier pour le distraire. Il a réussi son coup. Quinze sur les vingt-trois ont pris les larges’’, rapporte Ilain Lumbala, un journaliste de Kisantu.

Cette évasion des détenus au cachot du parquet près le Tribunal de Grande Instance est la première depuis près de cinq ans. Selon le juge du parquet, sur les 23 dossiers de ces détenus, 19 devraient déjà être déférés au tribunal de Grande Instance. Il déplore cependant, la lenteur d’exécution des dossiers. A cela s’ajoute, l’insuffisance des juges. Ce Tribunal en compte trois. En plus, ce cachot est un local dans une parcelle privée. ‘’L’année dernière, nous avons assisté au lancement des travaux de construction du cachot. Subitement, les maçons ne travaillent plus. Ils ont abandonné juste au niveau de la fondation. Une source nous a renseigné qu’il n y avait plus de financement’’, livre Lumbala.

Pour l’heure, la police a réussi à capturer deux évadés. Les treize autres demeurent encore introuvables. Une enquête est ouverte.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.