REDUCTIONDE TAUX DE MORTALITE INFOTO-JUVENIL EXPERIENCE PARTAGE DANS TOUTE LES ZONE DE SANTE DE LA PROVINCE DU KONGO CENTRAL

La zone de santé de Mbanza Ngungu désignée par les autorités de la République comme zone de démonstration (pilote) par rapport au cadre d’accélération des objectif du millionnaires pour le développement  précisément 4 qui vise la réduction de la mortalité de l’enfant et l’objectif 5 la réduction de la mortalité de la mère

le gouvernement est dans l’obligation de crée un cadre d’accélération de la réduction du taux de mortalité de la mère à l’enfant.

En 2013 le taux de mortalité infanto juvénile était 110 pour 1000  naissances vivantes  avec la mise en œuvre de l’approche en fin 2014 le taux régressé est passé de 110 à 46. Le décès maternel la zone de santé de Mbanza Ngungu vient loin selon le médecin chef de zone Philip MPULULU dit déjà vers les années 2010 le taux était au tour de 367 décès maternel pour 100 000 vivant de ce jour le taux est réduit de 78 décès maternel pour 100 000 vivants. L’idéal  de cette approche qu’une femme ne doit mourir en donnant la vie et un enfant ne doit pas mourir en venant au monde. Mais Beaucoup reste à faire

L’implication de la population  avec cet approche l’action est mise sur la dynamique communautaire, cette dernière s’organiser en cellule d’animation communautaire, en comité de développement rural de l ère  santé ensemble pour promouvoir les pratiques essentielles qui sont efficace dans la réduction de la mortalité.

Les kits familiaux  sont prioritaire et la dynamique communautaire. La zone de santé de Mbanza Ngungu  a expérimentée l’approche en distribuant des kits familiaux aux ménages pcime pour la lutte contre la diarrhée, la fièvre et les kits ménages CPN pour la femme enceinte et accouchement les résultats ce jour montre qu’il y une net réduction de la mortalité au niveau de la zone de santé.

Mireille KILENKE agricultrice habitant le quartier Noki , mère de  4 enfants est satisfaite. Les kits familiaux appuyés des conseille des relais communautaires met à l’abri mes enfants et ces kits me permet de prévenir les fièvres et des diarrhées déclare t-elle

Pour étendre cette expérience de Mbanza-ngungu et afin d’atteindre les objectifs du millionnaires pour le développement  4 et 5  sous l’impulsion de la division provincial de la santé et l’Unicef et d’autre bailleur de fond .

Les médecins chef de 31 zones de santé de la province au cour de l’atelier d’ampliation des compétences sur le cadre d’accélération des objectifs 4 et 5, tenu du 14 au 17 septembre dernier,  ils se sont inspirés  de  la mise en œuvre de l’approche dans la zone de santé de Mbanza Ngungu prie comme cas et trois zone de santé par thématique pour constituer de témoins. Les échanges d’expériences entre la zone de santé de Mbanza Ngungu et les travaux en groupe a enrichi le model de Mbanza Ngungu à travers les analyse les forces, faiblesses, opportunité et contraintes

D’après le docteur Roger BAVUHU chargé de programme de santé et nutrition à l’Unicef Matadi. Il croit  avec l’imprégnation des acteurs de la division et des zones de santé l’expérience de Mbanza Ngungu s’étendra dans les 30 autres zones de santé respective de la province avec l’effort du gouvernement, de l’Unicef et d’autres partenaires créent des alliances stratégiques au tour de la mère et de l’enfant pour booster le bien être de  la famille

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.