‘’Faute de qualité’’, les cinq députés qui ont réintégré l’hémicycle du Kongo Central suspendus

‘’Faute de qualité’’, les cinq députés qui ont réintégré l’hémicycle du Kongo Central suspendus

A l’Assemblée provinciale du Kongo Central, la Conférence des présidents vient de suspendre les cinq députés qui ont réintégré l’hémicycle. Une autre procédure de vérification de leur mandat vient d’être entamée.

 

Vote à l'assemblée provinciale du Bas-Congo/Infobascongo

Vote à l’assemblée provinciale du Bas-Congo/Infobascongo

La nouvelle vient de tomber comme un couperet à 19h00 sur les antennes de la Radio télévision nationale congolaise, chaîne provinciale du Kongo Central. ‘’En attendant l’épuisement de la procédure de vérification de leur mandat, les anciens députés provinciaux ayant sollicité leur intégration et dont les noms suivent ne sont pas autorisés à participer aux travaux de l’Assemblée provinciale faute de qualité de député provincial. Il s’agit de Séraphin Bavuidi, David Kuku, Nicolas Mabeka, Deo Nkusu et Romains Photo’’, vient d’annoncer Philippe Muanda, le rapporteur. Lui ainsi que le questeur ont été instruit par Léonard Nsimba, le président de l’Assemblée provinciale à exécuter de cette décision.
‘’Nous ne nous laisserons pas faire’’
Cette suspension fait suite à la Conférence des présidents qui vient de se tenir au siège de l’organe délibérant. Elle s’est appuyée sur la loi du 20 janvier 2011 portant révision de certains articles de la Constitution de la Rd Congo en ses articles 3, 195, 197 ; la loi du 31 juillet 2008 portant principes fondamentaux relatif à la libre administration des provinces en ses articles 14 et 18 mais aussi sur le règlement intérieur de l’Assemblée provinciale du Kongo Central en ses articles 29 et 31.5, 17 et 20.
En effet, c’est depuis six mois que ces députés ont regagné l’hémicycle. Ils percevaient déjà leurs émoluments et autres avantages. Mais pourquoi cette décision tombe seulement en ce moment ? Un président d’une commission parlementaire s’est refusé à tout commentaire. Cependant, un des cinq députés lance :‘’ C’est parce qu’ils savent que cette session est essentiellement budgétaire et que nous allons contrôler le gouvernement provincial qu’ils agissent ainsi. Nous ne nous laisserons pas faire.’’

2 Responses to "‘’Faute de qualité’’, les cinq députés qui ont réintégré l’hémicycle du Kongo Central suspendus"

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.