Kongo central : le gouvernement provincial démolit les constructions anarchiques

Kongo central : le gouvernement provincial démolit les constructions anarchiques
Partagez

L’opération de démolition des constructions anarchiques sur toute l’étendue du Kongo Central vient d’être lancée. Cette décision de l’exécutif provincial est saluée par la population qui cependant pointe du doigts  les agents des Affaires Foncières.

une constructtion anarchique à Kasangulu/Infobascongo

une constructtion anarchique à Kasangulu/Infobascongo

Sur la route Matadi-Boma, à quelques encablures du pont Maréchal, le mur de clôture de la concession Lendila est démoli. Le tracteur  écroule ce lotissement sous les regards des autorités politico-administratives et policières de la province. ‘’Je voudrai annoncer que le gouvernement provincial déclenche ce jour la campagne de démolition de toutes les constructions anarchiques. Cette clôture est érigée dans l’emprise de la voie publique. Nous allons respecter la loi’’, promet Jacques Mbadu, le gouverneur.

Menace des sanctions

Selon la source familiale, cette concession appartient à un opérateur économique, fils d’un ancien militaire vivant aujourd’hui en Belgique. Ce dernier comptait implanter le Centre d’encadrement et de récupération des orphelins militaires abandonnés (CEROMA). ‘’Le chef de l’Etat a décidé de récupérer toute cette étendue après son passage l’année passée dans la province. Il était question de l’indemniser. Des pourparlers ont été entamés. Le montant d’indemnisation était fixé à 500.000$. Curieusement, on n’en parle pas. Le gouvernement décide de démolir’’,regrette la source. Elle a fait savoir que le propriétaire de cette concession l’aurait acheté auprès des agents des services des Affaires foncières. ‘’Tous les agents des services cadastres et Affaires foncières qui ont attribué les documents à tous ces messieurs vont être sévèrement sanctionnés’’, menace Jacques Mbadu qui promet que »Cette opération de démolition va s’étendre. La prochaine étape, l’entrée du pont Mpozo puis Boma’’.

 

One Response to "Kongo central : le gouvernement provincial démolit les constructions anarchiques"

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.