Le gouvernement provincial du Kongo Central au chevet des sinistrés de Boma

Le gouvernement provincial du Kongo Central au chevet des sinistrés de Boma
Partagez

 

A la suite des dégâts humains et matériels causés par la pluie torrentielle qui s’est abattue du 26 au 27 décembre à Boma au Kongo central, la société civile appelle à une aide d’urgence.

Situation désolante à Boma avec les communes de Kabondo, au Km 8 et Kalamu qui sont les plus touchées.

Selon un journaliste de Boma, ‘’une cinquantaine de corps est déjà gardé à la morgue de l’hôpital général de référence de Boma, sans compter les corps qui sont sous les eaux’’. Parmi les dégâts matériels, il est répertorié des maisons écroulées, des ravins formés, des bureaux de l’Etat endommagés et près de 1000 familles sont sans abris. ‘’ Nous demandons au gouvernement provincial et national une aide d’urgence’’, message du président de la Société civile forces vices du Kongo Central, Valentin Vangi.

Le gouvernement provincial à la rescousse

L’appel de Valentin Vangi a reçu un écho favorable. Jacques Mbadu,le gouverneur vient de tenir une réunion de crise. Elle décide de : ‘’L’inhumation rapide des corps des victimes, la désinfestation des lieux sinistrés, la réhabilitation immédiate du pont Simbi au Km 8, l’identification des sinistrés et leur logement sur les sites appropriés, la mise en place d’un projet de déviation de la rivière Kalamu et Lovo vers la rivière Lukunga sur la route de Moanda. Il reste le soutien du gouvernement central.

Cette deuxième inondation de cette année est survenue après que les rivières Sindi, Mbangu et Kalamu sont sorties de leur lit.

2 Responses to "Le gouvernement provincial du Kongo Central au chevet des sinistrés de Boma"

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.