Kongo central: une dizaine d’adeptes de BDM meurent après une altercation avec les forces de l’ordre à Songololo

Kongo central: une dizaine d’adeptes de BDM meurent après une altercation avec les forces de l’ordre à Songololo

Le Kongo central continue de compter ses morts: une dizaine selon une source anonyme. Les échauffourées entre les adeptes de BDM et les forces de l’ordre ,à en croire notre source,ont eu lieu la nuit de mardi à mercredi, au Km5, à Songololo.

Une dizaine de morts qui s’ajoute à sept autres selon le bilan officiel (quatre à Kisantu et trois à Boma). Selon une source digne de foi, 14 corps sont gardés à la morgue de l’IME Kimpese. Les blessés sont nombreux. Trois sont dans un état critique. Les images devenues virales sur les réseaux choquent. ”Dans ces échauffourées, des jeunes de Songololo auraient prêté mains fortes aux forces de l’ordre”, ajoute cette source. On y voit même des objets contondants. ”L’altercation a eu lieu pendant que ces makesas étaient en réunion dans une maison”, signale une autre source.
La vague de protestations des adeptes de BDM qui portent sur les injustices sociales, les émoluments de leur leader et ancien député national Ne Mwanda Nsemi, la destruction de son ”palais royal”, la perte de ses véhicules…a commencé le 10 avril dernier.
Une cinquantaine de policiers sont cantonnés au Km5.

3 Responses to "Kongo central: une dizaine d’adeptes de BDM meurent après une altercation avec les forces de l’ordre à Songololo"

Leave a Reply

Your email address will not be published.