Coronavirus: les 35 échantillons de Matadi envoyés à l’INRB risquent de faire bondir le nombre des malades

Coronavirus: les 35 échantillons de Matadi envoyés à l’INRB risquent de faire bondir le nombre des malades

De plus en plus de personnes présentent des signes de Coronavirus à Matadi. L’équipe de la riposte contre cette pandémie fait des prélèvements qu’elle envoie à l’Institut national de recherche biomédicale (INRB). Elle vient d’envoyer 35 échantillons qui risquent de faire exploser le nombre de malades dans une ville où des habitants foulent aux pieds les gestes barrières.

Sur les 35 échantillons expédiés à l’INRB, à Kinshasa, la zone de santé de Nzanza en a envoyé onze, celle de Matadi 24.  »Nous allons assurément enregistrer encore des malades et le Kongo central risque de se classer deuxième après Kinshasa », redoute un professionnel de la santé qui ne comprend pas l’incrédulité des habitants et le non respect des mesures barrières par certaines qui pourtant reconnaissent la présence de la maladie. Kinshasa compte 652 cas; Haut-Katanga:dix cas; Nord-Kivu:sept cas; Sud-Kivu:quatre cas; Ituri:deux cas; Kwilu:un cas et Kongo central:six cas.

L’INRB pourra communiquer les résultats de Matadi, mardi 6 mai ou mercredi 7 mai.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.