Kongo central: une femme décède des échauffourées entre les forces de l’ordre et des jeunes à Boko

Kongo central: une femme décède des échauffourées entre les forces de l’ordre et des jeunes à Boko
Partagez

La révolte des chauffeurs contre le réajustement du péage au taux du dollars ôte la vie à Bibi Khonde, une habitante de Boko, au Kongo central.


Les photos de Bibi Khonde, 58 ans selon une source, démontrent un creux dans son épaule. Elle aurait reçu une balle. Des policiers et des militaires ont tiré avec des armes et jeté des gaz lacrymogènes pour disperser des chauffeurs et des jeunes du village Boko, à 7 km de Matadi qui maugréaient sur les 550 FC (0,36$) ajoutés au péage en guise de rajustement du taux du dollars. Ils avaient bloqué la route pendant environ 5 heures. A l’arrivée du gouverneur, ils se sont mis à jeter des pierres. Les forces de l’ordre ont sécurisé le gouverneur et ont riposté.
Khonde, fille de  »Papa Kodepa », un notable de Matadi, a succombé. Elle laisse une grande fille. Il y aurait aussi d’autres blessés.

L’OEBK est revenue à son ancienne tarification.

3 Responses to "Kongo central: une femme décède des échauffourées entre les forces de l’ordre et des jeunes à Boko"

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.