Matadi: satisfecit des jeunes sur la formation de lutte contre la Covid-19 et ses effets socio-économiques organisée par FMJC

Matadi: satisfecit des jeunes sur la formation de lutte contre la Covid-19 et ses effets socio-économiques organisée par FMJC
Partagez

« Stoppons Covid-19 et ses effets socio-économiques dans nos communautés ». La formation de l’ONGDH Femmes des médias pour la justice au Congo (FMJC) en faveur des jeunes de Matadi sur la lutte contre le Coronavirus et aux actions de riposte économique tire ses rideaux. Ils sont satisfaits

Quand ils se prennent en photos au terme de cette formation, ces jeunes sont tout sourire. Ils en sortent ragaillardis. « Cette formation valait la peine. J’avais une connaissance approximative de cette épidémie, mais là, je suis édifié, avoue Pamphile Mbo. Je peux désormais m’en protéger grâce à l’application des gestes barrières: port de masque, lavage régulier des mains et respect de la distanciation physique. Merci à FMJC ». Prisca Lukombo est elle aussi enthousiaste: » Avant, je me disais que le Coronavirus n’était pas présent à Matadi. Mais à l’issue de cette formation, je me rends à l’évidence que ce n’est pas de l’utopie mais une réalité. Je sais mieux me protéger grâce aux gestes barrières et protéger mon entourage.
Pendant deux jours ces 15 filles et cinq garçons de 18 à 25 ans ont suivi six modules: importance des gestes barrières dans la prévention des maladies des mains sales; impacts socio- économique de la Covid-19. Incidence et opportunité dans les communautés; groupe d’intérêts économiques; techniques et planification de la campagne de sensibilisation sur la Covid-19; initiation à la fabrication des désinfectants; fabrication du savon et notions d’entrepreneuriat.


Stopper les effets socio-économiques de la Covid-19

Tenue du 22 au 23 juillet, au lendemain de la levée de l’état d’urgence sanitaire en RDC, cet atelier a eu pour objectif la sensibilisation de la jeunesse à lutter contre le Coronavirus à travers notamment les actions de riposte économique. « Les jeunes sont la tranche d’âge la moins touchée par le Coronavirus et celle qui banalise le plus la maladie. Elle constitue pourtant un vecteur de transmission de l’épidémie. Et comme toutes les couches sociales, les jeunes ont été frappés de plein fouet par les effets socio-économiques néfastes de l’épidémie, reconnait Christ Malanda, le point focal de FMJC à Matadi, Il faut donc les sensibiliser à la connaissance de ce virus, leur apporter des techniques nécessaires pour mieux appréhender le nouveau Coronavirus, le combattre et ainsi sensibiliser à la faveur de leur dynamisme les autres classes de la société. Mais aussi et surtout les aider à travers l’initiation à la fabrication des savons et désinfectants, à atténuer les effets socio-économiques négatifs du Coronavirus ».
Forts de cet apprentissage, certains jeunes se sentent déjà poussés des ailes. Louange Ntalu est l’une d’entre eux .  »Mon secteur d’activité est à terre à cause du Coronavirus. Mais, les savons et les désinfectants que j’aurai à fabriquer me permettront d’abord de me protéger du Coronavirus, puis grâce à la vente, j’aurai de quoi faire face financièrement à mes besoins. Et, avoir une activité commerciale pour que celle-ci me permette d’être autonome ».

Pairs éducateurs au service de la communauté

Au cours de cet atelier de formation, les 20 jeunes ont aussi appris les techniques de la campagne de sensibilisation contre la Covid-19.
« Nous les avons outillés pour qu’à leur tour, ils sensibilisent sur l’épidémie tel des pairs éducateurs pour connaitre le niveau de connaissance de la population de Matadi sur ce nouveau Coronavirus et apporter de la lumière sur les éventuelles zones d’ombre et appeler leurs comptemporains au respect des gestes barrières », commente Christ Malanda. Les 24, 25, 27 et 28 juillet, cinq d’entre ces jeunes vont en effet sillonner les trois communes, Matadi, Nzanza et Mvuzi pour sensibiliser 500 ménages. Les données recueillies serviront à renforcer la riposte. Le Kongo central compte au 22 juillet 359 cas de Coronavirus selon le secrétariat technique national de la riposte contre la Covid-19 .

Des jeunes de Matadi lors de la fin de la formation sur la covid-19 organisée par l’ONGDH FMJC

Coordonnée par madame Kenneth Enim Ampi, l’action de lutte contre Covid de l’ONGDH FMJC va du 15 juin au 25 août 2020. Elle couvre Maluku et Kisenso à Kinshasa, Matadi, Bandundu-ville et Kikwit. Elle bénéficie du concours de Diakona et de l’ambassade de Suède.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.