Tenafep: le message particulier du gouverneur aux élèves filles du Kongo central

Tenafep: le message particulier du gouverneur aux élèves filles du Kongo central
Centre BEREE

Du centre Horeb, en passant par Berée, Londe pour terminer à Mpozo dans la périphérie de Matadi, Atou Matubuana, le gouverneur du Kongo central a adressé un seul message aux finalistes de sa province: 100% de réussite au Tenafep. Mais il veut que les filles dominent les garçons.

Visite du Gouverneur Atou Matubuana aux différents Centres/TENAFEP

A lire aussi: Tenafep: des dispositions pour protéger les écoliers contre la Covid-19 au Kongo central

Dans la province éducationnelle du Kongo central, au centre Berée à Buima, des élèves distancés qui ont fière allure portent des cache-nez. Ils sont face au gouverneur. Son désir est qu’ils réussissent tous. ‘’Qui va avoir son certificat ?, leur demande-t-il.  Montrez les doigts.’’ Tous lèvent les doigts. Pour le gouverneur « le meilleur résultat au Test national de fin d’études primaires (Tenafep) doit provenir de sa province ». ‘’Qui veut être lauréate ou lauréat ?’’. Tous lèvent de nouveau  les doigts. La plupart sont des filles. ‘’Très bien’’, se félicite Atou Matubuana. En effet, ce centre accueille 56 garçons et 100 filles. Elles sont plus nombreuses que leurs condisciples à Matadi.  Dans la suite du gouverneur, des journalistes femmes venues couvrir le lancement de ces épreuves. Il prend exemple d’elles et cite aussi les enseignantes, avocates, médecins… qui font la fierté des femmes. Il les encourage à ne pas se sous-estimer « car toutes évoluent dans les mêmes conditions que les garçons’’. ‘’ N’est-ce pas que vous pouvez dominer les garçons ?’’, demande le gouverneur. Décidément fières d’elles et rassurées, elles lancent en chœur : ‘‘oui !’’ Une affirmation qui se bute à un grand non des garçons. ‘’Elles se prennent la tête. Nous ne laisserons pas une fille nous battre’’, susurre un garçon aux allures turbulentes mais qui parle avec assurance. Mais le fond du message du gouverneur est clair:’’Filles et garçons, vous avez les mêmes chances, vous avez le même avenir qui vous attend et, l’avenir se prépare maintenant.’’

Au Kongo central 69 790 élèves passent le Tenafep qui durera deux jours.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.