Conflit à l’UNPC : le message de Placide Tabassenge au gouverneur Atou Matubuana

Conflit à l’UNPC : le message de Placide Tabassenge au gouverneur Atou Matubuana
Partagez

Placide Tabassenge qui se réclame président ai de l’Union nationale de la presse congolaise(UNPC) rejette la démarche de Joseph-Boucar Tshilunde qui organise le congrès des journalistes à Moanda en septembre sans qualité. Il s’est adressé par un communiqué notamment au gouverneur du Kongo central Atou Matubuana.

Placide Tabassenge adresse un message aux gouverneurs précisément à celui du Kongo central. Il lui demande’’ de refuser les sollicitations d’une personne qui n’a ni qualité ni mandat pour engager toute la corporation des journalistes en RDC’’.

Le vendredi 21 août, Joseph-Boucar Tshilunde, président de l’UNPC a été reçu par le gouverneur du Kongo central. Il lui a fait rapport du Congrès des journalistes qui aura lieu du 21 au 23 septembre 2020 à la cité côtière de Moanda. Selon le président sectionnaire de cette structure au Kongo central Dieudonné Muaka, ce Congrès extraordinaire électif sera pris en charge par la Première Dame Denise Nyakeru.

Lire aussi:RDC:la Première Dame finance le Congrès des journalistes

Imbroglio

Le 10 juin 2010, Joseph-Boucar Kasonga  a été démis de ses fonctions pour selon le président de la commission de discipline de la corporation des journalistes’’ dissipation des moyens financiers, abus de pouvoir, des biens sociaux et violation des statuts de l’UNPC. Deux semaines plus tard, la commission de la carte d’identité professionnelle du journaliste congolais publie un communiqué de presse qui le réhabilite. ‘’ Nous demandons à toute la profession de soutenir les institutions et les textes légaux sans oublier l’union et non un individu aussi compromettant’’, déclare Tabassenge. C’est dans cet imbroglio que la corporation des journalistes évolue. Mais la carte de presse est toujours signée par Tshilunde et c’est lui qui continue d’occuper les bureaux. ‘’ Il a été lavé par la justice. C’est au Congrès qu’il faut régler le problème de la corporation’’ ; soutient un de ses proches qui signale qu’un point de presse sera tenu le 1 septembre par le président de l’UNPC.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.