Exétat: des finalistes en manque des frais de participation sauvés par le gouverneur Atou Matubuana

Exétat: des finalistes en manque des frais de participation sauvés par le gouverneur Atou Matubuana

La session ordinaire de l’examen d’État (Exétat) a débuté au Kongo central comme partout en RDC. A Matadi où le gouverneur en a donné le go, des finalistes ont été chassés d’un centre pour non-paiement des frais. Ils l’ont regagné après l’intervention du gouverneur de province. Une situation inacceptable pour Atou Matubuana,

En route pour l’Ep 1 Londe, dernière étape de sa ronde, le gouverneur Atou Matubuana s’est vu barrer la route par un groupe de finalistes devant un autre centre: lycée Vuvu-Kieto, d’où ils ont été retournés. Raison : le non-paiement de 85 000fc (42,5$), frais de participation.

“Nous n’avons pas pu payer la totalité des frais, voilà pourquoi le chef de centre nous a refusé l’accès dans les salles d’examen», larmoie presque un des finalistes. Une situation que le gouverneur ne tolère pas. “Aucun finaliste ne peut rater l’examen d’état pour non-paiement des frais de participation», tonne-t-il. S’il y a des soucis, il estime ”qu’il faut envoyer un rapport aux autorités compétentes”. Comme s’ils venaient de remporter un match de football, ces finalistes rejoignent gaiement leur centre. Ils donnent ainsi à d’autres finalistes de l’arrière province qui manquent des frais de participation l’occasion de passer les épreuves. Au Kongo central, ils sont 42 939 élèves attendus à ces épreuves nationales de quatre jours qui seront sanctionnées par l’obtention d’un diplôme d’État (baccalauréat). La première journée est consacrée à la culture générale.

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique est représenté par son Secrétaire général Jean-Marie Mangobe.

Leave a Reply

Your email address will not be published.