Exétat: des finalistes en manque des frais de participation sauvés par le gouverneur Atou Matubuana

Exétat: des finalistes en manque des frais de participation sauvés par le gouverneur Atou Matubuana

La session ordinaire de l’examen d’État (Exétat) a débuté au Kongo central comme partout en RDC. A Matadi où le gouverneur en a donné le go, des finalistes ont été chassés d’un centre pour non-paiement des frais. Ils l’ont regagné après l’intervention du gouverneur de province. Une situation inacceptable pour Atou Matubuana,

En route pour l’Ep 1 Londe, dernière étape de sa ronde, le gouverneur Atou Matubuana s’est vu barrer la route par un groupe de finalistes devant un autre centre: lycée Vuvu-Kieto, d’où ils ont été retournés. Raison : le non-paiement de 85 000fc (42,5$), frais de participation.

« Nous n’avons pas pu payer la totalité des frais, voilà pourquoi le chef de centre nous a refusé l’accès dans les salles d’examen», larmoie presque un des finalistes. Une situation que le gouverneur ne tolère pas. « Aucun finaliste ne peut rater l’examen d’état pour non-paiement des frais de participation», tonne-t-il. S’il y a des soucis, il estime  »qu’il faut envoyer un rapport aux autorités compétentes ». Comme s’ils venaient de remporter un match de football, ces finalistes rejoignent gaiement leur centre. Ils donnent ainsi à d’autres finalistes de l’arrière province qui manquent des frais de participation l’occasion de passer les épreuves. Au Kongo central, ils sont 42 939 élèves attendus à ces épreuves nationales de quatre jours qui seront sanctionnées par l’obtention d’un diplôme d’État (baccalauréat). La première journée est consacrée à la culture générale.

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique est représenté par son Secrétaire général Jean-Marie Mangobe.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.