Kongo central: pour la première fois, Mbata Siala a un centre d’examen d’Etat

Kongo central: pour la première fois, Mbata Siala a un centre d’examen d’Etat
Partagez

Une première ! Des finalistes passent l’Examen d’état (Exétat) au centre de Mbata Siala dans le secteur Mbavu, en territoire de Seke-Banza, au Kongo central. Ce centre réduit la distance et le coût pour participer à ces épreuves.

L’ambiance est festive le 7 septembre à l’Institut Joseph Kasa Vubu de Mbata Siala, à 100 km de kinzau-Mvuete, à Seke-Banza. Même la nature s’y mêle à travers une brume. L’événement est inédit. Le tout premier centre d’examen d’État y voit le jour et les tous premiers finalistes (287 de 303 inscrits) à investir le cadre pour passer ces épreuves chantent. « Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement », rendent-ils grâce à Dieu.
 »Que Dieu bénisse tous ceux qui, de près ou de loin, nous ont facilité la tâche », prie reconnaissant un élève. Et, la joie ce jour est contagieuse. Parents et autorités y vont de leurs commentaires. « Je sens que même les ancêtres sont contents. Je félicite le président Tshisekedi, le gouverneur, l’administrateur du territoire et la notabilité de Mbavu pour l’appui. Je suis très content moi-même », se réjouit David Ndele, chef de secteur Mbavu. « C’est un privilège et un jour gravé au marbre pour nous », exulte pour sa part Augustin Baya, sous-proved de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) Seke-Banza 2.

Coûts et distance réduits

Avant cette ouverture, les finalistes de Mbata Siala et des environs se rendaient à Maduda frontalier à Tshela, parcourant ainsi qui, 30 km qui d’autre, 50 km avec toutes les implications financières, sociales et sécuritaires . Un calvaire pour les parents.
L’abbé Jules Patrick Yengo est le Vicaire de la paroisse Sainte Marie et préfet des études de l’Institut Joseph Kasa- Vubu 2. « C’est une joie pour tout le monde car il n’y a plus raison que nos élèves se déplacent pour passer l’Éxetat ailleurs. Le centre vient donc alléger le fardeau des parents, élèves et de tout le monde à Mbata Siala et ses environs », applaudit-il .

Réalité

En 2018, Seke-Banza est scindé en sous-divisions 1 et 2. Mais la 2ème ne dispose alors pas de centre d’examen d’État. Pourtant, la qualité des infrastructures scolaires notamment à Mbata Siala est exceptionnelle, elles n’ont d’égal dans l’ex. district du Bas-fleuve. Émerveillé par la qualité desdites infrastructures et touché par les difficultés qu’éprouvaient les parents à faire se déplacer leurs enfants pour d’autres milieux, Bienvenue Ndunga, administrateur du territoire de Seke-Banza fait alors une promesse à la notabilité. C’est désormais chose faite. « Nous avons depuis mené un plaidoyer et aujourd’hui, ce rêve devient une réalité, se félicite-t-il. Comme le centre porte le nom du premier président de la RDC, Joseph Kasa Vubu et c’est l’année pendant laquelle il est élevé au rang de héros national, cela augure de bonnes choses. L’année prochaine, nous allons créer soit un deuxième centre soit utiliser le même. On y insérerera les écoles de Lolo Mazinga et Ndimba Mputu ».

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.