Kongo central: tension à l’Assemblée provinciale

Kongo central: tension à l’Assemblée provinciale

Le groupe de députés provinciaux contre Anatole Matusila, viennent d’organiser vendredi 2 octobre une plénière. Objectif : mettre en place une commission devant statuer sur le sort du président de l’Assemblée provinciale et son vice, accusés notamment de saboter l’organe délibérant par leur absence.

Voilà près d’une heure que les six deputés, membres de cette commission, se sont retirés. La plénière elle attend leurs propositions. Près d’une heure trente minutes après, la commission ad hoc vient de terminer le travail. Elle propose la déchéance du président et de son vice . Ils proposent le 6 octobre comme date de dépôt des candidatures et le 9 octobre, l’élection. La commission dit avoir constaté des manquements graves parmi lequels le manque de la tenue de la plénière du 30 septembre.

Député Blaise Lufua

A l’instant, le président Matusila vient d’arriver à l’Assemblée provinciale. Il veut tenir un point de presse mais un commissaire supérieur adjoint (major) de la police vient d’entrer dans le bureau du président qui parle d’un problème d’insécurité. Les journalistes sont sortis. La tension est vive.

One Response to "Kongo central: tension à l’Assemblée provinciale"

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.