La Congolaise des voies maritimes réceptionne sa nouvelle drague

La Congolaise des voies maritimes réceptionne sa nouvelle drague
Partagez

Manzanillo 2, la drague  de la Congolaise des voies maritimes (CVM) achetée en Argentine est arrivée le mercredi 25 novembre au port de Boma. Elle va assurer les opérations de dragage sur le bief maritime congolais.

Au chantier naval de la CVM Boma l’ambiance est à la fête. Manzanillo 2 accoste. Elle est d’une capacité de 4 000 m3.  L’ancienne drague n’avait qu’une capacité de 1 300 m3. Depuis 2014, c’est la firme belge Dregding International qui s’occupait du dragage du bief maritime entre Banana et Matadi au Kongo central. Mais les agents de la CVM n’étaient pas d’accord à cause du manque-à-gagner que cela occasionnait mais aussi des arriérés des salaires qu’ils accumulaient. Ce n’est qu’une drague d’occasion achetée à 10 millions de dollars mais elle vaut la peine. ‘’ Nous allons épargner plus de 45 millions de dollars que nous dépensions pour la location des dragues ‘’, estime un syndicaliste de la CVM. 

Le dragage permettra notamment de maintenir le trafic fluvial dans les délais. ‘’ C’est une émotion, c’est la joie, c’est la fierté de la CVM. Notre grand problème, c’est l’outil de production. Maintenant, nous avons un début de solution. J’appelle toute la masse laborieuse de la CVM à se mettre au travail. La meilleure façon de dire merci au président de la République, au gouvernement, c’est de travailler ‘’, recommande Christine Tusse, la directrice générale de la CVM.

Photo: RICID

Lire aussi:Dragage du fleuve Congo, un remède pour «déconfiner» l’économie de la RDC face aux effets du Covid-19

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.