Les trois expatriés de la Perenco pris en otage par les habitants de Kitombe enfin libres

Les trois expatriés de la Perenco pris en otage par les habitants de Kitombe enfin libres

Par Blaise vangu

Retenus captifs depuis jeudi 3 décembre par les habitants de Kitombe, à la cité pétrolifère de Muanda,trois expatriés de Perenco sont finalement libres. Il a fallu d’âpres négociations pour qu’ils recouvrent la liberté.

Ces techniciens expatriés français ont regagné Perenco grâce à l’intervention des militaires de la base de Kitona mais les barricades dressées sur la route demeurent. Les travailleurs ne savent plus circuler.
Kitombe est un village pétrolifère de Moanda qui regorge 27 puits. Mais les habitants disent ne pas bénéficier de leur manne. Les promesses des autorités politiques de trouver un terrain d’entente villageois-Perenco ne donne pas de résultats plausibles.

Dans leur mémorandum adressé au DG de Perenco ils sollicitent:
-la délocalisation de certains ménages aux alentours de Tank farm vers un rayon qui reste à déterminer ou à fixer;
-la reprise de travail de leurs enfants assainis;
-la prise en charge de leurs soins médicaux;
-la mise à disposition à leur village d’une centaine de tuyaux pour une bonne distribution de l’énergie électrique ;
-l’attention particulière de la Perenco lors des recrutements étant donné qu’ils subissent directement les effets néfastes du gaz…

Leave a Reply

Your email address will not be published.